Nikon Df : un zeste de D4, une pincée de D610, une touche de Vintage pour un ensemble intemporel

Nikon annonce le Nikon Df, un boîtier reflex monobloc plein format doté d’un capteur de 16,2Mp, du processeur Expeed 3 et dont le look reprend les standard des modèles argentiques de la grande époque. Le Nikon classique (et épuré) que nous attendions serait-il enfin arrivé ?

[MàJ : Prise en main et premières impressions à chaud]

Nikon Df version chromée et version noire

Il faut l’avouer, les dernières annonces Nikon ne nous avaient pas fait frissonner beaucoup avec un système Nikon 1 dont le seul modèle intéressant est le dernier AW1 étanche, une gamme reflex APS-C DX très complète mais manquant cruellement d’un chef de file D400 et une gamme FX ayant connu un des plus beaux flops de l’histoire Nikon avec le D600.

Tandis que la concurrence avançait et innovait avec des boîtiers hybrides dotés de vrais capteurs (Sony en particulier ou Olympus), d’un look vintage recherché (Fuji et sa série X) ou de fonctions photo-vidéos étendues (Panasonic), nous ne voyions rien venir du côté de notre marque préférée et ce n’est pas faute d’avoir demandé aux représentants officiels tous aussi muets les uns que les autres.

Les quelques vidéos ayant circulé ces derniers jours nous ont pourtant laissé entrevoir la sortie du tunnel. Nikon aurait donc imaginé un boîtier qui puisse créer la surprise, nous étonner, innover ? Le voile est levé, et le Nikon Df est officialisé. Et oui, Nikon s’est plongé dans son histoire pour proposer un boîtier différent des modèles actuels, pour remettre sur le devant cette ‘force tranquille’ qui manque tant à plusieurs modèles récents.

Nikon Df vu de face en version chromée

Nikon Df : mon profil avant est … argentique

Ceux d’entre nos lecteurs qui ont connu l’époque des modèles Nikon argentiques avant les générations AF (Nikon FM, FM2, Nikon F à F3) devraient se sentir très vite en terrain de connaissance avec ce nouveau Nikon Df qui reprend en face avant et sur le dessus tout ce qui a fait le mythe Nikon.

Le Nikon Df c’est en effet un boîtier métallique (noir ou chromé) bien construit, un revêtement noir granuleux collé sur le prisme, une molette de commande de la vitesse à droite toute proche d’un bon gros déclencheur métallique. Sur le côté gauche du capot supérieur, le Df affiche une molette à double couronne permettant de régler sensibilité et correction d’exposition. Seul l’afficheur LCD supérieur nous rappelle que nous sommes au 21ème siècle, mais notez combien sa petite taille rend l’ensemble harmonieux vu de dessus !

Nikon Df vu de dessus en version chromée

Cerise sur le gâteau, la minuscule molette latérale permet de choisir le mode de prise de vue, et justifie à elle seule le slogan Nikon aperçu dans les vidéos de ces derniers jours : Pure Photography ! Même la griffe porte-flash nous rappelle notre jeunesse (enfin, la nôtre chez NP …) et les inoubliables Nikon F et Nikkormat. Ne parlons pas de l’inscription Nikon joliment inscrite dans la matière en face avant et de la petite mention ‘Made in Japan‘, on s’y croirait !

Nikon Df écran LCD et panneau arrière

Nikon Df : mon profil trois-quart arrière est … numérique

Il suffit de faire le tour du boîtier pour découvrir une face arrière qui nous fait passer d’un siècle à l’autre. Ici en effet point de rappels de ce monde argentique révolu mais une face arrière de reflex Nikon numérique tout ce qu’il y a de plus moderne.

L’écran LCD et les touches reprennent la présentation bien connue des derniers reflex Nikon pros et experts, la molette arrière arrive en droite ligne des modèles actuels pour permettre le réglage de l’ouverture avec les optiques modernes (les anciens Nikkor se commandent avec une bague de diaphragme), le pad également et les commandes de l’AF sont bien connus des nikonistes.

Nous n’irons pas jusqu’à dire qu’il y a deux Nikon Df, celui de devant et celui de derrière mais un peu. Les designers Nikon ont semble-t-il eu un peu de mal à trouver leurs marques et à donner au boîtier un look homogène, ce que leurs collègues de Fujifilm réussissent pourtant à faire. On ne leur en voudra néanmoins pas trop mais le tarif public du boîtier nous forces à être exigeants.

Nikon Df boitier tropicalisé

Nikon Df : un mélange subtil de Nikon D4 et de Nikon D610 ?

A regarder la fiche technique du Nikon Df de près, on réalise que celui-ci pioche abondamment dans la banque d’organes familiale, en embarquant le capteur FX de 16,2Mp du Nikon D4 de même que son processeur Expeed 3 (mais curieusement pas l’Expeed 4 du D5300). Mais qu’il dispose également du module AF à 39 collimateurs dont 9 en croix du plus modeste Nikon D610.

La plage de sensibilité annoncée va de 100 à 12800 ISO, le mode rafale atteint 5,5 im/sec., la monture est bien évidemment une monture Nikon F. SI l’on en croit les caractéristiques relevées (précisions à venir de la part de Nikon), le Df sera capable d’utiliser les optiques Nikon AI et AIs avec la mesure de lumière matricielle, et de permettre l’utilisation des optiques non-AI encore plus anciennes.  Il dispose pour cela d’un levier de couplage photométrique repliable.

On peut penser que l’utilisateur d’un tel boîtier ne devrait pas l’emmener trop souvent sur le bord des stades ou des circuits et que la vélocité de l’AF ne sera pas le critère de choix principal mais nous aurions apprécié tout de même de voir utilisé le module AF à 51 collimateurs des D800 et D7100. Nikon a semble-t-il voulu laisser aux D800 et D4 le privilège de la fiche technique la plus riche pour ne pas leur faire trop d’ombre.

Du côté de l’emplacement pour cartes mémoire, notons également un rapprochement avec le D610 puisque le Nikon Df utilise des cartes SD. Par contre le Df se rapproche du D700 en ne proposant pas de mode vidéo (on vous a dit ‘Pure Photography’).

Nikon Df : un Nikon D700 épuré, modernisé et relooké ?

Quand on observe un tant soi peu ce Nikon Df et que l’on s’intéresse à sa fiche technique, on en arrive vite à penser qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un D700 modernisé (capteur et électronique), épuré (le poids reste conséquent par contre) et relooké (la face avant en particulier).

Nikon a manifestement écouté ses clients et cherché à proposer un boîtier simple mais efficace, dépouillé du superflu et multi-usages, ce qu’était en bonne partie feu le D700 et ce que n’est plus du tout le D800. Espérons alors que le tarif descendra bien vite au niveau de celui du D700 à sa sortie car celui-ci se trouve encore facilement en occasion à un tarif bien moins élevé que le Df.

Nikon Df : pour qui, pour quoi ?

Le Nikon Df s’adresse à tous les photographes désireux de disposer d’un boîtier passe-partout plein format, à tous ceux qui n’ont que faire des 36Mp et de la vidéo, à ceux qui ne veulent pas passer leur temps à multiplier par 1,5 leurs focales et à tous ceux qui sont adeptes d’un art de photographier qui a tendance à se perdre de nos jours.

Disponible en kit avec le Nikon Df, le 50mm f/1.8 tout spécialement dessiné pour l’occasion vient compléter un ensemble qui ne manque pas d’élégance et de finesse.

Reste un tarif annoncé de 2.899 euros en kit avec le Nikkor 50mm f/18, un tant soi peu élevé pour un boîtier dont la fiche technique reste en retrait par rapport au frère de rang D800 alors que ce dernier est proposé à un tarif … inférieur. Nous aurons prochainement plus d’informations de la part de Nikon pour compléter cet article et vous donner plus d’informations. Restez à l’écoute !

Question : quelle est votre première réaction à l’annonce (officielle) de ce Nikon Df ?

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre reflex et apprendre la photo.

Merci de remplir le champ ci-dessous pour laisser un commentaire. Vous n’êtes pas obligé de vous inscrire pour laisser un commentaire sur ce site. En savoir plus.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

  • Carlo

    Personnellement je ne peux pas adhérer à ce Nikon. J’aurai été prêt a mettre plus pour un nikon plus léger, pas pour un panzer. J’ai fait une incursion dans le monde du leica et son système M avec le M8. J’ai longtemps espéré que Nikon décline son système S en numérique. Si une petite société tel que leica le peut pourquoi pas Nikon.
    Le hic c’est que nikon a ignoré tous les appels du pied se concentrant sur sa gamme réflexe, ne proposant qu’un capteur minuscule sur son V1. En d’autres terme Nikon n’a jamais cru à la viabilité d’un pseudo télémetrique plein format (comme CANON d’ailleurs). Pourtant si des gens sont prêts à mettre 3000 euros dans un pseudo FM ils auraient certainement mis le même prix dans un système décliné tel qu’a su le faire Sony, société qui a su garantir la portabilité de sa bayonette type A sur E. Cerise sur le gâteau des fabriquant tiers déclinent des adapteurs pour y monter les optiques d’autres fabriquants.
    Demain est déjà la avec les rumeurs qui vont bon train sur la sortie prochaine d’un plein format Fuji du même style que ce que nous propose SONY. A trop vouloir attendre ou à s’endormir sur ses lauriers on finit par louper le train qui passe. Je trouve esthétiquement le Df bien réussi mais je suis monté dans le train Sony..

    • Ne perdons pas de vue que derrière un nouveau modèle se cache toujours un marché pour le fabricant. Et aujourd’hui le marché du télémétrique se réduit à peau de chagrin.
      Autant il y a de la place pour un boîtier compact à capteur plein format, autant il n’y a de la place que pour Leica dans le monde télémétrique parce que la marque vit sur son passé (et ses fidèles).
      Sortir une nouvelle gamme télémétrique n’aurait guère de sens pour Nikon désormais.

      • Mais un petit boitier style Leica, Fuji X PRO 1 ou autre serait intéressant. Le X100 me tente depuis 1 an.

        • Jean

          Bonjour, vous avez bien fait d’attendre, maintenant, c’est le X100 s. L’X PRO 1 devrait changer sous peu en attendant le graal, à savoir un full frame Fuji.

          • Sauf que : 1 ) je ne fait pas confiance à fuji pour la fiabilité de ses boitiers et de ses optiques
            2 ) le x100S est trop cher je cherche un X100 d’occasion.

      • cocagne

        La télémétrie a pourtant comme avantage la compacité du boitier, la discrétion par l’absence de miroir, et un champ visuel plus large que le cadre photographié

  • Dominique-André

    Je le trouve tr§s beau et doit être agréable en main, quid du viseur ? est-il agréable ? … Cela étant, je trouve ce joujou cher, très cher à 2900 € … S’agit-il d’une série « spéciale » numérotée ? ou grand public ? Vu la concurrence acharnée de Canon et Sony, Nikon va t’il se repositionner sur son marché avec ce type d’appareil ? Est-ce là l’amorce de nos appareils de demain face aux hybrides ??? Merci pour votre réponse et belle journée 🙂

    • Le viseur est le même que celui du D4, rien à dire. Ce n’est pas une série spéciale, c’est le modèle unique et définitif. C’est un modèle de plus dans une gamme qui offre le choix au client, le moins qu’on puisse dire est qu’il y en a pour tous les goûts.
      Quant à comparer aux autres marques, c’est affaire de goût, tout le monde ne souhaite pas switcher et réinvestir (à perte bien souvent) dans un parc d’objectifs et d’accessoires.

      • Eric Bazin

        Une question me point; ce boitier, est-il compatible avec mes « vieux » objectifs Ai, tel que le micro-Nikkor 55mm/2.8 ou le 85/1.4 du même tonneau ?

        • Patrick Planchais

          bonjour ! Mr Eric Bazin. Oui ! Ce boîtier est compatible avec vos vieux objectifs, et nouveaux, Il ne prend pas le type G, et E. Il est que pour la photo rien que la photo ! pas de vidéo, rien de tout ça ! Mes boîtiers : F 90x, FM10, F3, D3200 de chez Nikon seront heureux de prêter leurs objectifs à ce nouveau boîtier entièrement consacré à la photographie. Ok ! Il est cher, mais le capteur vient du D4, Par contre pour la vitesse d’obturation ils auraient dû la pousser à 1/8000e de seconde la c’est bon ! Le prix est correct. J’adore son look je suis un puriste….! Photographiquement votre !
          Patrick Planchais

          • cocagne

            Effectivement 1/8000 ° c’est parfois utile mais dans la mesure ou la sensiblité initiale est plus basse que sur les appareils de la première génération plein format..

          • Planchais Patrick

            Bonjour ! Mr cocagne.
            100 iso à 12800 iso par incrément d’IL on obtient 50 iso à 204 800 iso pour 1/4000e de seconde.
            Bon….Ben….! A essayer sans trépied…! J’adore me lancer des défis… Surtout en photos… Mais je ne prendrais pas ce boîtier, trop cher ! J’irai plus vers le D7100…..
            Photographiquement votre
            Planchais Patrick

          • delorge

            A ceux qui se plaignent du poids d’un boîtier réflex trop lourd, j’ai envie de leur répondre, passez votre chemin… Et souvenez vous de nos ancêtres LE « F » , le » F1 .. Des merveilles pour durer.. Il faut savoir souffrir un peu, si l’on veut acceder au sublime… Même chose pour les optiques, possesseur d’un 200mm F2 VR (3 kgs), oui c’est lourd, mais le paradis commence dés F2 !!
            A ceux qui se plaignent de la vidéo, et bien qu’ils s’abstiennent d’en faire…
            A ceux qui rêvent de la « télémétrie », avez vous conscience de la difficulté de la MAP..
            Nikon simplement offre un large éventail, et c’est très bien… Client depuis 40 ans.
            Francis Delorge.

          • la bottine

            Je confirme que le 200mm F2 VR est une merveille. Utilisé avec un D4 à main levée, c’est fatiguant mais tellement plus efficace que le 70/200 à 200mm. Je suis toujours surpris de voir à quel point je fais de meilleures photos avec le fixe. Alors il faut savoir ce que l’on veut, de la qualité et se donner du mal, ou de la légéreté et alors je conseille l’iphone, qui de plus à un GPS intégré…
            Perso, lorsque fatigué du poids du F2, j’ai été tenté par l’OM1 olympus, la légéreté de l’ensemble avec un 200mm faisait que je finissais par perdre de la stabilité et je me sentais trembler !
            Au moins avec 2 à 5 Kg dans les bras, on se cale et on ne bouge plus, c’est vrai pour moi.
            Des griefs, J’en veux à Nikon de ne pas avoir intégré de GPS et de WIFI dans le D4, sûr qu’ils se trainent à ce niveau, mais certainement pas de faire du matériel lourd, costaud et résistant.
            Cela dit le Df ne présente aucun intérêt à mes yeux, mais chacun est libre de ses choix.
            Et quand à regarder les sirènes de la concurrence, 1) il faudrait que je sois millionnaire pour abandonner mon parc d’optiques, 2) je sais trop ce que je dois comme bonnes, voir excellentes photos, à la qualité de ces optiques.
            NB: ma première optique 85mm F1.8 de 69, modifiée Ais, reste toujours utilisable avec mes boitiers numériques actuels, il est juste plus doux que le 85 F1.8 AFS actuel.

          • Robert SPONGA

            Tout cela me fait plaisir a moi aussi, et longue vie,pour en profiter.

        • cocagne

          A priori oui

    • gerardg11

      Le d800 est un boitier incomparable, d’une qualité exceptionnelle c’est sûr…je ne comprends pas que l’on puisse vendre le df au même prix que le d800 à sa sortie (je l’ai acheté le premier jour de sa distribution). J’ai payé 2800 euros pour le d800 lorsqu’il est sorti mais je ne paierai pas ce prix pour le df…j’ai vendu le d800 uniquement en raison de son poids et de son encombrement en vue des pleins formats en modèle » compact » qui annoncent leur sortie. J’attendais la réponse de Nikon à Sony car je suis nikoniste depuis de nombreuses années et ce df n’efface pas ce que propose la concurrence à des prix beaucoup plus raisonnable…C’est bien dommage je n’avais pas envie de quitter Nikon.

  • BSK11

    +1 avece Carlo. J’attendais un boitier FX plus petit et léger. Je ne vois aucun avantage de ce Df sur le D700. Le seul point positif de ce boîtier est de revenir aux vrais commandes d’un appareil photo, tel que le pad arrière pour la séléction du collimateur et le levier pour la sélection du mode AF, qui ont été malheureusement abandonnées sur le D800 et D600.

    • Vs. le D700 : meilleur capteur, meilleure sensibilité, meilleure qualité d’image. Plus léger et compact. Bien moins lourd.

    • BSK11

      Oups! Je me suis trompé. Après avoir regardé les photos du Df avec plus d’attention, je remarque qu’il n’y a même pas le levier pour la sélection du mode AF et le choix du collimateur. Franchement, je ne comprends pas que personne s’émeut de la disparition dans les boîtiers nikon de ce levier permettant de sélectionner un collimateur pour la mise en point sans avoir à enlever l’oil du viseur. Pour un appareil qui est sensé être tout particulièrement conçu pour la photo c’est franchement décevant. Par ailleurs, c’est quoi tous ces collimateurs concentrées tout au centre du cadre. Tous au centre ils ne servent à rien et il est impossible de faire la MP sur des sujets qui sont dans les bords de l’image. Même le D200 permet de faire la mise au point mieux que les nouveaux appareils nikon. Ce que les Nikon ont gagné en qualité d’image, ils ont perdu en maniabilité. Dommage!

  • trazom75

    3000 euros pour un boitier en retrait par apport à mon D800, il sont devenus fou, l’appareil, n’apporte rien de réel par apport au boîtiers existants.. sauf le look cela ce paye donc si cher ?

    • Plus léger, plus compact, aussi bon qu’un D4 en image, au tarif du D800, le reste est affaire de goût …

  • Saint-Oblas

    Payer uniquement le look, il faut déjà en avoir envie, mais en plus il est moche comme tout cet appareil! Mettez-le à côté d’un FM et vous hurlerez!
    Décidément chez Nikon, ils déconnent ferme depuis quelque temps. J’étais un inconditionnel Nikon depuis 40 ans, mais là je n’arrive plus à suivre.

    • Les goûts et les couleurs … on l’a mis à côté d’un FA et c’est pas loin d’être le même, il faut le voir avant de juger 😉

      • C’est ce que j’allais dire en premier : tout le monde le compare à un FM ou FM2, mais le modèle utilisé est le FA

    • Robert SPONGA

      Pour moi, je ne comprend pas trop, je possède 6e 6 NIKON allant du F au Nikormat et autres , et je trouve ce boitier assez génial, hormis le prix , mais c’est NIKON et on est accro pu pas !!!!
      Vive votre franchise et @+++++++ sur le site

  • gerardg11

    Nul…Nikoniste depuis de nombreuses années, voilà que nikon me force à aller voir la concurrence..j’avais le d800, trop lourd..je le change, et je me retrouve face à un appareil moins bon, et beaucoup plus cher et tout aussi lourd…pas de solutions chez nikon sauf de refaire le d4 avec un boitier d’opérette alors que toutes les autres marques proposent de belles solutions…c’est dommage…

    .

    • gerardg11

      comme carlo je pense que je vais prendre le train sony…

    • Même tarif que le D800 (à sa sortie, comparons ce qui est comparable), beaucoup plus léger et compact, aussi bon en qualité d’image qu’un D4, le reste est affaire de goût …

  • gerardg11

    J’aime bien quand je lis que c’est un boitier compact…il faudrait que Nikon aille faire un tour du côté du sony pour voir ce qu’est un boitier compact…

    • Aussi compact qu’un D610 avec la qualité d’image du D4, tout le monde n’aime pas non plus les tous petits boîtiers, si tant est que les Sony soient petits 🙂

  • Prise en main et premières impressions à chaud : http://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=90270.msg850989#msg850989

  • KlaxonsFive

    Lorsque je possédais un D700, j’en attendais un successeur muni d’un capteur 16MP ou 24MP. Ainsi j’ai été bien décontenancé par l’arrivée du D800, ses 36MP et sa fonction vidéo dont je n’avais que faire.

    Le Df pourrait effectivement ressembler à ce successeur fantasmé. Le style vintage ne m’émeut pas plus que celui d’une VW New Beetle ou autre Mini quand je les compare aux originales. Ce n’est que de l’air du temps et l’air du temps fait vendre, c’est bien connu.

    Je suis quand même étonné du choix du capteur 16MP alors qu’un 24MP m’aurait semblé plus judicieux, ne serait ce que pour justifier un peu plus le prix de ce luxueux objet.
    Je me demande également si l’on retrouve facilement les réflexes des réglages à l’ancienne, tant il me semble que l’ergonomie des commandes « modernes » est telle qu’elle a certainement ancré bien des habitudes.
    Ayant finalement acquis un D800E, après moult tergiversations, je ne serai pas un client du Df. Si je n’avais pas sauté le pas, peut être aurais-je considéré cet engin d’un autre œil…..

  • Zyck

    Trop nul, ce devait-être trop dur de moderniser mon D700 dont j’espère n’avoir jamais à me séparer

    • Thierry

      voir mon post à Pascal… J’espère que mon 700 tiendra le coup! SVP nikon passion, faites nous un comparatif!

  • désabusé

    Nikon a perdu sa boussolle et c’est une évidence va perdre une composante -fidèle qui plus est- de sa clientèle à savoir ceux qui guettent désespérément une attention au souhait de voir un jour une digne succession à la gamme DX 300S

    Exit les D7000 7100 et bientôt 7999 ,5310,99… peu armés à un usage intensif et à la tropicalisation défaillante !
    Autisme au souhait de disposer d’un volet de visualisation autrement que de la fonction LV ; vautré au ras du sol c’est tellement pratique !
    dispersion tous azimuts de la gamme orientée plein format ,c’est tellement lucratif de pousser la clientèle vers l’achat d’objectifs FX si peu chers !
    Le Df est l’aboutissement relooké et absurde de cette politique qui fait fi de la clientèle porteuse et quelque part avocate d’une marque ! marque dont la propagande et la défense passe beaucoup par le bouche à oreilles !
    Nikon tu perds tes marques et bientôt ta marque !

    • La bottine

      C’est trop facile de dire que nikon pousse au FX, l’air de dire que c’est « plus juteux » sans apporter un plus.
      Il y a toujours des photographes qui travaillent en moyen format, comme au temps de l’argentique, cela n’est pas sans raison. Il y a des études qui montrent que le format FX apporte un plus de qualité, notamment dans les mauvaises conditions d’éclairage.
      Ensuite c’est une question de ce que l’on fait, par ex sport ou paysage, qui orientera les choix, et bien sûr de budget.
      J’ai toujours mon F2 et un nikkormat FTN, cela dit je n’ai aucune attirance pour le Df, considérant comme un atout majeur de pouvoir changer de boitier (hier D1, puis D2 et aujourd’hui D3 & D4) sans adaptation ni difficulté, c’est pour moi un vrai plus de l’arrivée du numérique et pour ne citer que cela, la molette de changement d’ISO comme un archaïsme..

  • Jean

    Bonjour,

    Comment dire, j’attends cet appareil depuis de nombreuses années, possesseur de deux FM2 et d’un F (le premier) et de toute une série d’optiques fixes Nikon à forte ouverture. Je pense pouvoir me servir du Df immédiatement sans avoir lu la doc, ni me promener dans des menus à n’en plus finir, je fais de l’info 16 h par jour, les ordis, basta!!!
    Dans ce premier temps, il me plait donc et pas grave s’il n’y a pas de vidéo qui sera de toute façon toujours en deça d’une vraie caméra pro. Seulement, voilà, les 16 Mo de définition max me gènent. je sais, on va me prétexter que cela provient du D4 hyper pro et tout et tout, seulement, voilà, je vois le D4 comme une machine dédiée, très pro pour les médias, les sports, la presse avec une sortie pas supérieure à 50 X 75 cm ou très mauvaise si plus et je cherche à tirer des formats supérieurs à 80 x 120 cm. Non, j’attendais au moins un 24 MO. Très long à écrire cette déception. J’irai tout de même le voir au salon avec un 105 Ais et j’irai voir également Sony, c’est dommage, d’autant que les signes du temps, c’est 24 MO…En attendant, me restera mon bon vieux Samsung Ex1 de 10 MO qui fait de bonnes photos dans des condition normales d’utilisation, les joueurs de foot, la gueule ouverte fixés les pieds en l’air pris dans un shoot de 15/20 photos t après on choisit, c’est pas pour lui et pour moi non plus.

  • Pascal Ayrault

    Difficile de faire un choix chez Nikon actuellement. Possesseur d’un
    D300, j’attends un nouveau boitier, possiblement FX, avec la même
    ergonomie que le mien, un peu plus de pixels (36Mp ne me serviraient à
    rien, 24 non plus, 16 seraient largement suffisants, je ne recadre que
    très rarement) par contre comme beaucoup je voudrais des photosites plus
    gros autorisant un travail en très basse lumière et ça y-a pas chez
    Nikon!Le Df me semble trop cher pour ce qu’il est (je ne suis pas
    du genre à m’acheter une 2CV pour le prix d’un ASX), j’attends les
    essais et un futur D400, même en Fx!

    • Thierry

      Bonjour, je vous trouve très dure avec le D700 et son travail en basse lumière. Il faut parler du ration taille capteur et nombre de pixels pour voir la quantité de lumière par pixel. Manifestement le DF est dans cette philosophie. Perso, je regrette mes anciens boitiers et mon 700 commence a avoir un nombre de clic phénoménal. Pourquoi pas le DF pour du spectacle en basse lumière!

  • Mario Boily

    Dommage pour Nikon car ils vont apprendre ce que c’est un FLOP, tout comme l’ont « pas encore compris sic Windows 8.1 » Microsoft avec le Windows 8.

  • Jean

    Bonjour à tous, je sais on ne peut refaire le monde une fois qu’il a été fait, peut-être quelques changements sur le Df 2… Concernant ce Df, à lire de ci de là, il ne possède pas de stigmomètre (le stigmomètre est un rond centrale de mise au point fine qui montre l’image coupée en deux, remettre d’aplomb l’image met la netteté à ce point), ce qui est une perte de repère au succès de Nikon à l’époque la mise au point sur les reflex n’était que par flou sur dépoli (moins flou = plus net). Pourquoi avoir abandonné le stigmomètre ? Pour ceux qui n’ont pas connu l’argentique, à dire simplement, le logiciel c’est vous, le menu est dans votre tête, l’appareil n’est que le prolongement de votre oeil. Quel que soit le prix d’un argentique, et même les plus modeste (ceux jetés après développement), il seront toujours plus rapide qu’un numérique parce que l’image se colle sur le film dès qu’on appuie (je ne compte pas le passage à l’image suivante). Il faudrait des puissances de traitement énormes pour arriver à ce stade avec les traitements et prothèses diverses et variées sur un APN. Ceci, avantage un 16 Mo par rapport à un 24 ou 36 Mo. Faire petit, diminue les distances dans l’APN et raccourcie d’autant les transferts. Le Df pêche sans doute d’être un chouia trop gros, mais bon. Pour être positif, vu de dessus chromé, il est mortel et fait penser à un Leica ou un Foca des années 30.

    • Saint-Oblas

      « années 30 » ouh là! je ne vois pas la ressemblance avec un Leica I ou même Leica III! Un nikon F des années 60 à la riigueur. Quant au seul reflex de Foca, le Focaflex, il n’avait vraiment rien à voir, puisqu’il n’utilisait pas de prisme en toit.

  • lefred31

    bonjour a tous
    apres 30 années en tant que nikoniste, je suis passé chez Sony ,le resultat est edifiant de 6.7kg de materiel D3, D2X, 60mm 50mm 70-200mm etc…j’en suis a 450gr NEX7 + ZEISS 24mm ,bientôt le A7 pour 500gr de plus , dommage le DF aurait pu être la solution mais les perfs sont discutable , le look superbe vu de dessus , je me fais pas de soucis sur la qualite des raw.
    j’ai eu le fuji x100S en main , quel outils pour le street , c’est parfait
    je regarderais quand meme le df, mais pour le moment le A7 me semble bien positionné
    a suivre
    un amateur

  • Jean

    Je reviens du salon de Paris et effectivement, les Sony A 7:A 7r sont bien tentants, mes optiques Nikon se montent facilement dessus avec une bague. J’ai aussi vu le Df et posé mon vieux fm2 à côté, le Df fait plus pataud et n’a pas l’élégance du Fm2 avec un 35 tout de noir et de chrome vêtu avec Nikon et Fm2 en blanc. Le Df semble plus pataud, comme une mauvaise copie chinoise… c’était pourtant simple, il fallait faire un Df strictement IDENTIQUE à un fm2 ou équivalent et numériser son intérieur avec autre chose qu’un 16 Mo hérité d’une technologie déjà ancienne et fabriquer le ‘Leica’ de Nikon, un truc hors du temps qui aurait fait baver plus d’un et affirmer ainsi une suprématie. Ceci dit après montage dessus de mon vieux 35 Nikkor AIs, j’ai de suite trouvé le bouton de profondeur de champs et cela marche, mais pas de stigmomètre pour une mise au point ultra précise. Et puis, je suis passé à la bijouterie Leica, en prenant un m240, j’ai de suite vu les deux rectangles à superposer pour la visée télémètrique, identique à celle que j’avais eu dans le temps sur un M2 (cellule à main), le bonheur était immense, quand je pense que la R&D sur ce mode de visée a dû se faire en 1934… (Foca l’avais également cocorico), les japonais bavent devant Leica et puis, quand on tient un Leica en main, on se sent tout de suite meilleur, comme investi, ll est très dense, on tient une part d’histoire et qu’il coûte 6000 € ne gène pas, il les vaut mais, il m’a fallu rendre l’appareil et pendant ce temps, Fuji poursuit son petit bonhomme de chemin…

  • Jean

    Pour revenir encore un instant, j’ai également photographié mon Fm2 à côté d’un Sony A 7r, le Nikon Fm2 (572 gr avec courroie sans cabochon de protection avant, sans film, avec piles pesée précise) est légèrement plus grand, le Sony fait un peu simplet à côté, comme dépouillé.

  • Jean

    A saint Oblas

    Bonjour, je pensais au look années 30 avec des roues crantées et plein de numéros dessus le tout en métal, sans peinture, comme les leica au foca des années 30, va faire un tour sur internet pour voir à quoi ils ressemblaient, je ne pensais pas au bossage central qui bien sûr est un reflex qui ne vint plus tard.

  • jean pierre

    tout a fait d accord sur ce qui se dit Le commentaire precedent c est vrai Nikon s endort souvent sur ses lauriers meme a l age d or de l argentique.

    une version redessiner avec les outils manquant du D4 capteur et le module af a 53collimateurs du D800 ainsi que du processeur EXPexpeed 4 et l ergonomie d un fuji car pour un boitier a pres de 3000Euros on peut etre exigeant j espere surtout que le public interesse sera rester muet quelques mois qui sait et meme avec des modif voir Histoire D600 D610 pour que le prix descendes rapidement sous les 1500Euros et ne tombe pas dans le fait de faire payer tres cher la nostalgie

  • lanister

    L’important n’est pas le nom, Apple est suffisament grand pour ne pas avoir besoin de cela pour se faire de la pub. Apple en est au contenu maintenant, et force est de constater que l’appartition de IWorks est une révolution dans les tablettes en attendant prochain ipad mini avec ecran retina & Nexus 5.

  • Herve Capron

    franchement pour le prix ; un af 39 collimateurs une vitesse d’obturation 1/4000 eme et expeed 3 non merci.!

    • Exactement ! Enfin quelqu’un qui va droit au but

  • Pingback: Comparaison Nikon D610 - D750 - D810 : lequel choisir ? | Nikon Passion()