Nikon D3500 : le reflex entrée de gamme moins cher et plus ergonomique

Nikon annonce le nouveau reflex entrée de gamme APS-C Nikon D3500. Ce D3500 reprend l’essentiel des caractéristiques du D3400 en adoptant une ergonomie plus proche de celle du D5600.

Le Nikon D3500 est vendu moins cher que son prédécesseur, une façon pour Nikon de faciliter le passage au reflex si vous estimez vos photos smartphones trop peu qualitatives.

Nikon D3500

le Nikon D3500 vue de face, notez la présence d’une molette supérieure comme sur le Nikon D5600

Nikon D3500 : une ergonomie proche du D5600

Ne nous voilons pas la face, Nikon a rhabillé son D3400 pour proposer un nouveau modèle entrée de gamme dont le seul véritable argument est un tarif en baisse de quelques dizaines d’euros.

Le Nikon D3500 est proposé en kit avec l’objectif Nikon AF-P 18-55mm f/3.5-5.6 VR au tarif public de 549 euros. Ce tarif pourrait évoluer à la baisse chez les revendeurs d’ici quelques mois (les fêtes de fin d’année approchent) pour passer sous la barre des 500 euros. Nikon y voit une proposition pertinente pour les utilisateurs de smartphones désireux de faire de meilleures photos : basse lumière, zoom, longues focales, flash.

L’ergonomie du Nikon D3500 est très proche de celle du modèle amateur de la gamme Nikon DX, le Nikon D5600. Le Nikon D3500 adopte en particulier la molette du D5600 logée sur le capot supérieur et non plus sur la face arrière (meilleure ergonomie).

La face arrière évolue et adopte elle-aussi la présentation du D5600 avec un déplacement des touches de commandes de la gauche vers la droite, elle dispose d’une nouvelle touche Info à proximité du viseur et d’une commande de flash plus accessible.

Nikon D3500

le Nikon D3500 adopte une molette supérieure et non plus arrière, une touche Info arrière et une nouvelle commande de flash

Nikon D3500 : fiche technique

Sans grande surprise le Nikon D3500 reprend les caractéristiques techniques de son prédécesseur. Il est équipé du même capteur APS-C (Nikon DX) de 24,2Mp capable de gérer une plage de sensibilité allant de 100 à 25.600 ISO (photo et vidéo).

Cette gestion des basses lumières avec une grande sensibilité fait la différence entre les smartphones très limités dès que la lumière baisse et les reflex entrée de gamme bien plus performants.

Le module de mise au point autofocus est le Multi-CAM 1000 à 11 points AF (dont un capteur en croix) du D3400. Il permet de déclencher au rythme de 5 vues par seconde tout en assurant la mise au point sur chaque image.

Le Nikon D3500 adopte un châssis métallique et la monture Nikon F historique donnant accès à la quasi totalité de la gamme d’objectifs Nikon F dont les téléobjectifs comme le Nikon AF-P 70-300mm DX.

Nikon D3500

le Nikon D3500 avec zoom Nikon AF-P 70-300mm

Les utilisateurs les plus débutants pourront profiter du mode Guide qui les assiste dans le choix des réglages de l’appareil. Celui-ci met alors en oeuvre les meilleurs réglages possibles pour la situation de prise de vue choisie en photo comme en vidéo.

Le Nikon D3500 propose deux formats de fichiers dont le format RAW idéal en post-traitement ou le duo RAW+JPG. Le stockage est fait sur une carte SD, SDHC (compatible UHS-I) ou SDXC (compatible UHS-I) dans un logement unique.

Nikon D3500

le Nikon D3500 avec emplacement pour carte mémoire SD

Le viseur optique propre aux reflex offre une couverture du champ de 95% en horizontal comme en vertical, soit la quasi totalité de la scène cadrée. Le grossissement est fixé à 0,85x pour un dégagement oculaire de 18mm.

En matière de temps de pose, le Nikon D3500 autorise un déclenchement au 1/4000ème de sec. pour les scènes d’action comme à 30 secondes pour les poses longues. La vitesse de synchro du flash est de 1/200ème de sec.

A la différence des smartphones, le Nikon D3500 bénéficie de la mesure de lumière matricielle couleur 3D II Nikon, un système capable d’analyser la scène photographiée et de la comparer à un très grand nombre de situations types pour proposer la meilleure exposition possible.

Ce reflex donne accès aux modes automatiques et scènes, et bien qu’entrée de gamme, il propose l’ensemble des modes experts P, S, A et M (manuel).

Nikon D3500

le Nikon D3500 avec flash Cobra Nikon SB-500

Le flash intégré permet de faire des photos quand la lumière manque comme de déboucher les ombres si le sujet est en contre jour. Le nombre-guide de ce flash (puissance)  est de 7, 8 (m, 100 ISO, 20 °C). La griffe flash au format standard autorise utilisation d’un flash secondaire de type Cobra comme le Nikon SB-500.

Nikon D3500

la face arrière du Nikon D3500 avec regroupement des commandes à droite et deux nouvelles touches (flash et Info)

L’écran arrière sert à visualiser les photos comme à les faire, en mode Live View. Tout comme sur le D3400 cet écran n’est ni tactile ni inclinable, un manque qui favorise le Nikon D5600 possédant ces deux caractéristiques. Avec 7,5 cm de diagonale, une définition de 921.000 pixels (VGA) et un réglage de luminosité intégré, cet écran permet de visualiser les photos en extérieur dans les meilleures conditions.

Nikon D3500

le Nikon D3500 avec connectique USB et module Bluetooth

Le Nikon D3500 est équipé d’un connecteur USB Hi-Speed avec micro-connecteur USB, d’une sortie  HDMI avec connecteur HDMI de type C. Il dispose d’un module Bluetooth (mais pas du WiFi) lui permettant de communiquer avec un smartphone (iOS, Android) via l’application Nikon SnapBridge pour favoriser le partage en temps réel des photos.

La batterie de type Nikon EN-EL14a autorise une autonomie de 1500 vues selon Nikon soit une nette augmentation par rapport au D3400.

Le Nikon D3500 mesure 124 x 97 x 69,5mm (L x H x P) et pèse 415 g avec batterie et carte mémoire (365 gr. boîtier nu).

Le tarif public TTC France est de 449 euros pour le Nikon D3500 boîtier nu et de 549 euros en kit avec l’objectif Nikon AF-P 18-55mm f/3.5-5.6 VR.

Mon avis sur le Nikon D3500

Après l’annonce récente de ses nouveaux hybrides experts et pros Nikon Z 7 et Z 6, la marque japonaise poursuit la mise à jour de sa gamme reflex.

L’entrée de gamme est le premier segment à profiter de cet élan, sans nouveauté sur le plan technique, mais avec une volonté manifeste de rationalisation entre les différents modèles. Les D3500 et D5600 sont bien proches, le D5600 bénéficiant d’une fiche technique plus pertinente pour l’amateur.

Il y a fort à parier pour que Nikon fusionne à terme ces deux modèles et ne propose plus qu’un modèle amateur entrée de gamme, ce qui pourrait signifier aussi l’arrivée dans un futur indéterminé d’une entrée de gamme Nikon hybride.

L’avenir nous le dira, en attendant si vous souhaitez faire de bonnes photos et que votre smartphone a atteint ses limites, alors ce Nikon D3500 est une alternative très crédible et très accessible. Je lui préfère toutefois le Nikon D5600 plus performant (autofocus, écran, ergonomie) et plus proche des modèles experts de la marque.

Source : Nikon France

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


3 Commentaires sur "Nikon D3500 : le reflex entrée de gamme moins cher et plus ergonomique"

  1. Je possède in D3500 depuis 1 mois comme deuxième boitier léger, pour la ballade et la rando. J’en suis assez satisfait comme boitier secondaire. Bonne ergonomie et très bonne longévité de la batterie.
    Il offre des fonctionnalités basiques mais un capteur apparemment de bonne qualité qui monte bien en ISO sans trop bruiter.
    Quelques absences qui me chagrinent toutefois, comme la sychro flash rapide et un bouton utilisateur paramétrable qu’on retrouve sur les boitier de même gamme de la concurrence.
    Manque aussi un port accessoire (intervallomètre) et une prise micro extérieure.
    Aussi, à l’heure de la rédaction de ce commentaire (le 21/11/2018), toujours pas de prise en charge de son format RAW par LightRoom… 🙁 !!!
    Cela commence à faire long….

  2. JACOB-LE GODAIS Fabienne | 13 septembre 2018 à 19 h 33 min | Répondre

    Bonjour,
    Je possède un Nikon D3000. Quelles sont les différences avec le D3500 ?
    Merci beaucoup !

  3. Ce reflex n offre rien de plus que ses concurrents des autres marques ,et au contraire pour le meme tarif d autres marques en offrent davantage,comme la tropicalisation par exemple