Quel objectif choisir pour le Nikon D850 ?

Vous ne savez pas quel objectif choisir pour le Nikon D850. Vous aimeriez savoir si cet objectif d’occasion qui vous fait de l’œil pourrait être un bon choix. Vous n’avez pas le budget pour des objectifs pros, et aimeriez bien utiliser ceux que vous avez déjà.

Voici de quoi baser votre choix sur des données factuelles plus que sur des impressions et avis pas toujours … objectifs.

Quel objectif choisir pour le Nikon D850 ?

Note : il y a forcément une part de subjectivité dans un tel article puisqu’il s’agit de traduire en mots des tableaux de chiffres. D’autre part les tests utilisés doivent être interprétés pour ce qu’ils sont, des mesures techniques et non des expériences photographiques. N’apparaissent pas les notions relatives à la prise en main, la construction ou la résistance des optiques.

J’ai classé les différents objectifs selon mes critères, en excluant les optiques conçues pour les boîtiers APS-C, non recommandées bien que compatibles avec la monture F du Nikon D850.

Quel objectif choisir pour le Nikon D850 ?

Le Nikon D850, avec 45 Mp, est un des reflex les plus aboutis de la gamme Nikon, il a séduit de nombreux photographes professionnels comme amateurs qui voient en lui un bel outil de travail et un boîtier mythique.

Le Nikon D850 doit être associé à des objectifs capables de mettre en valeur ses capacités sans quoi il n’est pas possible d’obtenir les meilleurs résultats. Ce n’est pas qu’une question de gamme optique ou de tarif. Certains objectifs anciens restent très performants sur le D850, certains plus récents ne sont pas au niveau.

Le choix d’un objectif fait appel à plusieurs critères, tous ne sont pas scientifiques :

  • le besoin d’une focale particulière,
  • le savoir faire du photographe,
  • l’envie,
  • le tarif,
  • la polyvalence,
  • les performances,
  • les caractéristiques,
  • l’encombrement,
  • la valeur de revente,
  • la fréquence d’utilisation.

Et quelques autres qui vous sont particuliers.

J’ai utilisé les tests effectués par DxOMark ces dernières années sur les différents objectifs compatibles avec le D850. Les plus récents n’apparaissent pas, de même que certaines longues focales, c’est la limite de DxOMark. Notez qu’il ne faut ne pas confondre DxOMark, les tests, et DxO, l’éditeur français de logiciels, ce sont deux sociétés différentes depuis quelques années.

Comment consulter les tests d’objectifs pour le Nikon D850

DxOMark dispose de son propre labo de tests et d’une longue expertise, ce qui n’est pas à la portée du premier site web venu. Il s’agit de mettre en oeuvre des appareils de tests onéreux, complexes à calibrer, et surtout de créer des protocoles pertinents et adaptés à tous les objectifs.

Pour savoir quel objectif choisir pour le Nikon D850, ne pensez pas que faire des photos de murs de briques peut vous donner un résultat fiable si vous n’avez pas un protocole clairement défini vous permettant de savoir ce que vous mesurez , comment vous le mesurez et à quoi vous le comparez.

Les tests terrain que je propose par ailleurs sont une autre façon de juger de l’intérêt d’un objectif. Ces deux types de tests se complètent.

J’ai listé les objectifs à focale fixe et les zooms compatibles avec la monture Nikon F équipant les reflex Nikon dont le D850. Les marques d’objectifs prises en compte sont Nikon, Tamron, Sigma, Zeiss et Tokina. La plage de focales va de 12 à 600 mm.

Pour que les tableaux restent lisibles, j’ai listé les 6 premiers objectifs par catégorie, prenez le temps d’aller consulter le détail et les autres modèles.

Attention : ces tests peuvent convenir pour le Nikon D780 ou le Nikon D6, attention toutefois au fait que leur capteur dispose de 24 et 20 Mp respectivement et que le résultat du test peut être faussé. Mieux vaut sélectionner le bon boîtier sur le site DxOMark pour avoir les bons résultats.

L’hybride Nikon Z 7 a un capteur 45 Mp proche de celui du D850, mais la monture Nikon Z des hybrides Nikon est plus exigeante envers les objectifs. Attention donc à bien choisir le Nikon Z 7 si c’est ce boîtier qui vous intéresse.

Ces tests attribuent une note générale à chaque objectif, ainsi que des notes par types de tests. Avoir la meilleure note générale ne signifie pas que l’objectif est le meilleur pour votre usage. Regardez les notes intermédiaires aussi selon que vous faites du studio, du portrait, du paysage ou du sport. Les contraintes ne sont pas les mêmes.

tests d'objectifs pour le Nikon D850

les tests d’objectifs pour le Nikon D850 sur le site DxOMark

La base de données DxOMark recense 78 objectifs pour le Nikon D850, tous ont passé le test avec le même protocole. Voici les vainqueurs absolus toutes focales confondues :

meilleurs objectifs Nikon D850

quel objectif choisir pour le Nikon D850, les meilleurs toutes focales confondues

Quel objectif choisir pour le Nikon D850 : les focales fixes

Objectifs grand-angle, 35 mm et moins

meielurs objectifs Nikon D850 grand-angle

les meilleurs objectifs grand-angle pour le Nikon D850

Les meilleurs objectifs grand-angle pour le Nikon D850 sont les :

Dans les plus courtes focales, le Sigma 20 mm est loin devant le Nikon 20 mm qui paye son ancienneté avec le capteur 45 Mp.

Dans la catégorie 24 mm, le Nikon l’emporte sur le Sigma et bénéficie d’un tarif plus avantageux.

En 35 mm, le Sigma et le Tamron font jeu presque égal, le plus récent Tamron étant moins cher. DxOMark ne qualifie pas le tout récent Tamron SP 35 mm f/1.4 Di USD, ce qui est dommage car les résultats de mes tests montrent sa supériorité sur le D850, pour ne pas dire que c’est le meilleur pour moi.

Sans grande surprise les objectifs de conception ancienne marquent le pas avec un capteur 45 Mp exigeant.

Le Zeiss 35 mm quant à lui, s’il propose des prestations de haut niveau, impose une mise au point manuelle et son tarif est très supérieur aux concurrents.

La liste recense des ultra grand-angle, de focale inférieure ou égale à 20 mm. Notez l’excellente prestation du Carl Zeiss Distagon T* 2.8/15 ZF.2 qui peut vous intéresser si toutefois vous avez le budget.

Les trois premiers de cette liste proposent un piqué d’image quasi similaire, l’ouverture maximale f/1.4 du Sigma 35 pouvant faire la différence. Le Nikon et le Tamron sont en très belle position pour une ouverture f/1.8, ils présentent moins d’astigmatisme que le Sigma, ce qui augmente la netteté sur les bords de l’image.

Objectifs standards, 50 à 85 mm

meilleurs objectifs standard Nikon D850

les meilleurs objectifs standards pour le Nikon D850

Surprise ? Oui et non. Vous remarquerez que Nikon, qui propose plusieurs objectifs de 50, 58 ou 85 mm dans cette catégorie, n’apparaît pas dans le classement de tête. Il s’en est fallu de peu puisque le Nikon AF-S Nikkor 85mm f/1.4G est en 7 ème position, mais bien que proposé à un tarif très élevé, son score reste en deçà de la concurrence. Nikon paye l’absence de mise à jour de ses optiques standard, il faut passer à l’hybride avec les excellentissimes NIKKOR Z 50 et 85 mm si ce sont vos focales de prédilection et que vous tenez à avoir des objectifs Nikon.

Pour le D850, le trio de tête est composé des :

Oublions le tarif du Carl Zeiss 85 mm Otus, la Deutsche Qualität se paye ! Le Sigma 85 mm f/1.4 reste le choix le plus accessible, bien que le Tamron SP 85 mm f/1.8 Di VC USD (Modèle F016) ne soit pas si loin (et bien moins cher).

Dans la plage focale 50/55 mm, le Carl Zeiss l’emporte si vous avez encore quelques économies, sinon le Sigma 50 mm F1.4 DG HSM Art reste le meilleur choix face à un Nikon AF-S NIKKOR 50 mm f/1.4G vieillissant (il l’est sur les 24 Mp aussi, sa conception datant de 2008).

Notez le piètre score du Nikon AF-S Nikkor 58 mm f/1.4G dans ce tableau, c’est logique, ses caractéristiques particulières (formule Noct-Nikkor) font de lui un objectif idéal pour la photo de nuit mais le protocole DxOMark ne permet pas de le comparer aux formules traditionnelles.

Courts téléobjectifs, 85 à 135 mm

meilleurs téléobjectifs Nikon D850

les meilleurs courts téléobjectifs pour le Nikon D850

Vous retrouvez dans cette catégorie les stars de la catégorie précédente, pour la bonne et simple raison que l’appellation « court téléobjectif » ne veut rien dire. Un 85 mm est à la fois une focale standard et un court téléobjectif, il faudrait donc distinguer chaque focale. Dans ce cas les adorateurs des 55 et autres 58 mm viendraient dire que ce sont « presque » des 50 mm tout comme les 45 mm.

Peu importe donc les catégories, dans la gamme des courts téléobjectifs au sens de l’usage, dont la focale varie entre 85 et 135 mm, le trio de tête des meilleurs objectifs pour le D850 est :

  • Sigma 85mm F1.4 DG HSM Art
  • Carl Zeiss Distagon T* Otus 1.4/55 mm ZF.2
  • Carl Zeiss Apo Planar T* Otus 85 mm F14 ZF.2

Même trio donc que ci-dessus, logique puisque le tableau recense les mêmes optiques. Ce qui devient intéressant c’est l’arrivée du Nikon AF-S NIKKOR 105 mm f/1.4E ED dans les 6 premiers. Cet objectif est en effet le meilleur choix au-delà de 85 mm (et un de mes objectifs fétiches). Il a séduit ceux qui ont pu le tester et c’est mérité. Notez qu’aucune autre marque ne propose de focale entre 105 et 135 mm au niveau de ce Nikon ou du Nikon AF-S VR Micro-Nikkor 105 mm f/2.8G IF-ED, bien que ce dernier soit dédié à la macro et commence à dater. Le Tokina AT-X M100 AF PRO D AF 100 mm f/2.8 est une alternative intéressante, moins chère mais pas au niveau des meilleurs scores ici.

Longs télébjectifs, 135 mm et plus

les meilleurs longs téléobjectifs pour le Nikon D850

les meilleurs longs téléobjectifs pour le Nikon D850

Les jeux sont faits ! Ce sera Nikon.

Et d’une, Nikon s’est fait une spécialité des longues focales depuis des décennies, et de deux, aucun opticien indépendant ne s’aventure sur ce terrain du fait des coûts de développement et des volumes de vente réduits.

Le top score est donc occupé par des objectifs Nikon.

En tête de liste le Nikon AF-S NIKKOR 200 mm f/2G ED VRII est la référence en matière de téléobjectif à focale fixe. Le Nikon AF-S Nikkor 400 mm F2.8G ED VR, avec sa focale double, perd quelques points face au 200 mm mais … c’est un 400 mm.

Le Nikon AF-S NIKKOR 300 mm f/2.8G ED VR II peut vous convenir si vous trouvez le 200 trop court et le 400 … trop long.

Le Nikon AF-S NIKKOR 400 mm f/2.8E FL ED VR, bien qu’il dispose du traitement fluorine, est correct sans plus, son tarif très élevé n’aide pas même s’il ne s’agit pas d’un critère technique.

Nous verrons plus bas que le choix d’un téléobjectif zoom est une alternative intéressante si vous visez les longues focales.

Quel objectif choisir pour le Nikon D850 : les zooms

les meilleurs zooms pour le Nikon D850

les meilleurs zooms pour le Nikon D850

Les zooms ont envahi le marché pour plusieurs raisons :

  • leur qualité optique s’est accrue ces dernières années et les plus performants n’ont plus à rougir face aux focales fixes,
  • leur focale variable permet aux photographes professionnels d’être plus réactifs en leur évitant le changement d’objectifs,
  • elle permet aux amateurs ne sachant pas toujours ce dont ils ont besoin de « pouvoir tout faire », d’où l’arrivée des megazooms.

Note : je ne suis pas fan des megazooms, non pas parce qu’ils sont mauvais (bien que certains le soient), mais parce qu’ils vous privent de réfléchir. Plutôt que de chercher le bon angle, vous tournez une bague et « ça ira bien », ce n’est pas ma conception de la photographie. Je leur reconnais toutefois une grande souplesse à l’usage en voyage, je me limite pour mon usage au 24-120 ou équivalent APS-C.

Zooms grand-angle, de 12 à 30 mm

les meilleurs zooms grand-angle pour le Nikon D850

les meilleurs zooms grand-angle pour le Nikon D850

Les zooms grand-angle ne sont pas si nombreux sur le marché du plein format. Pour les plus courtes focales, les utilisateurs du Nikon D850 utilisent le Nikon AF-S Nikkor 14-24 mm f/2.8G, un modèle qui a fait ses preuves sur les générations de reflex précédentes, sans avoir pour autant été mis à jour pour les capteurs plus riches en pixels.

Tamron occupe le terrain avec un Tamron SP 15-30 mm F2.8 aussi bon, stabilisé et moins cher. Ce n’est pas un 14 mm, ce qui fait une différence en très courte focale, mais il grimpe à 30 mm , ça peut aider en reportage.

Le Sigma 12-24 mm F4 DG HSM Art concurrence les deux précédents, il est moins performant que le Tamron et surtout plus cher mais a l’avantage de descendre à 12 mm, les paysagistes apprécieront.

Notez la position très correcte du Tokina AT-X 16-28 mm F2.8 PRO FX qui, s’il n’est pas le meilleur au final, propose une ouverture f/2.8 constante pour un tarif contenu.

Zooms standards, de 24 à 35 mm

les meilleurs zooms standards pour le Nikon D850

les meilleurs zooms standards pour le Nikon D850

Un « zoom standard », cela ne veut pas dire grand-chose, mais il me fallait faire la comparaison avec les focales fixes. J’ai inclus ici les zooms dont la plage focale passe par la focale standard de 50 mm, soit les 24-70 mm pour la plupart.

Ne sachant plus où classer le Sigma 24-35 mm F2 DG HSM Art, je le glisse ici, il ne passe pas par 50 mm mais dépasse les 30 mm de la catégorie précédente. Bon score, mais plage focale réduite pour le reportage, à réserver pour le paysage de préférence.

Cette catégorie est menée par les deux Tamron et Sigma 24-70 mm f/2.8 dont les performances sont excellentes, et les tarifs bien plus doux que celui du Nikon AF-S Nikkor 24-70 mm f/2.8G ED.

Le Tokina AT-X 24-70 mm F2.8 PRO FX n’est pas en reste, bien que le détail des résultats montre une certaine faiblesse en qualité d’image face au Nikon.

Quid du plus récent Nikon AF-S NIKKOR 24-70 mm f/2.8E ED VR ? Il arrive à la suite dans ce classement, sans démériter mais ses résultats aux tests et son tarif ne l’avantagent pas face au précédent 24-70 mm f/2.8 Nikon.

Le Tamron SP 24-70 mm F2.8 Di VC USD est le meilleur choix dans cette catégorie, sa construction est au niveau, seule sa résistance dans le temps peut interroger si vous avez une pratique intense. Toutefois je n’ai pas de retours négatifs particuliers au-delà des problématiques de back/front focus propres à la plupart des objectifs compatibles (la console Tamron TAP-In est utile pour régler ces problèmes).

Le Sigma n’est pas loin derrière mais son astigmatisme à partir des focales intermédiaires et à 70 mm en particulier ne le favorise pas.

Le Nikon AF Zoom-Nikkor 24-85 mm f/2.8-4D IF a l’avantage de grimper à 85 mm mais perd beaucoup de points en qualité d’image, réservez-le aux boîtiers 24 Mp de préférence.

Zooms téléobjectifs (télézooms), de 50 à 200 mm

les meilleurs zooms télé-objectifs pour le Nikon D850

les meilleurs zooms télé-objectifs pour le Nikon D850

Cette catégorie est occupée par les classiques 70-200 mm, les 70-300 mm n’étant la plupart du temps pas au niveau avec le D850. Parmi les 70-200 mm, les versions f/2.8 s’avèrent les plus performantes, outre le fait d’ouvrir à f/2.8.

Difficile de voir clair dans les tableaux car DxOMark classe dans cette catégorie les 120-300 mm que je classe plus bas.

Au final, le meilleur choix est le Tamron SP 70-200 mm F/2.8 Di VC USD qui l’emporte de très peu face au Nikon AF-S NIKKOR 70-200 mm f/2.8G ED VR II. L’écart de prix fait la différence, 1000 euros de moins pour le Tamron ça compte.

Sigma n’est pas à la fête dans cette catégorie puisque même le Nikon AF-S NIKKOR 70-200 mm f/4G ED VR fait bien mieux et moins cher.

Zooms téléobjectifs (télézooms), 200 mm et plus

les meilleurs zooms télé-objectifs pour le Nikon D850

les meilleurs zooms télé-objectifs pour le Nikon D850

Nous sommes ici dans des usages très spécifiques, chez les photographes de sport et animaliers adeptes des très longues focales, avec des budgets importants.

Les zooms 120-300 mm, assez récents sur le marché face aux plus anciens 70-200, occupent une belle place. Le Sigma 120-300 mm F2.8 DG OS HSM S et le Nikon AF-S NIKKOR 120-300 mm F/2.8E FL ED SR VR, non testé par DxOMark, proposent une belle alternative au duo 70-200 + 300 mm fixe.

Le Nikon AF-S NIKKOR 200-400 mm f/4G ED VR II n’a guère de concurrence si ce n’est un Sigma 120-400 mm F4.5-5.6 DG APO OS HSM loin d’être aussi bon.

Vous remarquerez l’absence de tests des zooms téléobjectifs 150-600 ou 200-500 mm, curieux de la part de DxOMark. Si j’en crois mes propres tests (pas scientifiques du tout) et les retours de photographes pros, le Nikon AF-S NIKKOR 200-500 mm f/5.6E ED VR propose le meilleur rapport performances/prix, c’est une des optiques les plus vendues chez Nikon.

Le Tamron SP 150-600 mm F/5-6.3 Di VC USD G2 a la faveur de la presse dans son ensemble, le Sigma 150-600 mm F5-6.3 DG OS HSM | Sports est très proche, voire devant pour certains, tandis que le Sigma 150-600 mm F5-6.3 DG OS HSM | Contemporary est en retrait (mais pas au même prix).

Quel objectif choisir pour le Nikon D850 : conclusion

Vous l’avez compris, il ne suffit pas d’être en tête d’un classement DxOMark pour être « le bon choix ». Ces tests vous donnent une idée des performances optiques des objectifs, ils permettent de faire un premier tri si vous ne savez pas lequel acheter, mais vous devez intégrer d’autres critères.

Le tarif, déjà, car les meilleurs objectifs de ces tableaux peuvent vous coûter très cher alors qu’un modèle un peu moins bien classé ne sera pas décevant tout en étant parfois bien plus accessible.

Les caractéristiques entrent en jeu aussi, acceptez-vous de renoncer à la mise au point autofocus pour acheter un Zeiss, certes excellent, mais imposant la mise au point manuelle.

Le poids et l’encombrement peuvent jouer, un 105 mm f/1.4 par exemple, bien qu’étant une référence, est gros et lourd pour un 105.

Il n’en reste pas moins que ces tableaux mettent en évidence le fait que le Nikon D850 et ses 45 Mp ne saurait se contenter d’optiques entrée de gamme. Si votre budget ne vous permet pas d’accéder à ces objectifs, regardez le marché de l’occasion, c’est une belle façon de faire baisser la note.

Si vous ne savez toujours pas quel objectif choisir pour le Nikon D850, sachez qu’un reflex 24 Mp comme le D780 vous épargne l’achat d’objectifs coûteux, les capteurs 24 Mp étant moins exigeants.

Je termine en vous disant aussi que si vous possédez déjà des objectifs plein format en monture Nikon, quels qu’ils soient, prenez le temps de les évaluer sur votre D850, il est possible que le résultat vous convienne, ce qui vous fera faire de belles économies.

Rappelez-vous qu’il vaut mieux faire des photos avec ce que l’on a que de rêver d’en faire avec ce que l’on ne peut acquérir !

Note : il est possible qu’il reste des coquilles ou imprécisions dans ce sujet, vous pouvez les signaler via les commentaires.

Je sais d’avance que vous ne serez pas forcément d’accord avec ces résultats, citez des arguments factuels que je pourrai prendre en compte, je compte sur vous !

Retrouvez tous ces tests d’objectifs sur le site de DxOMark

Tous les objectifs plein format pour reflex Nikon chez Miss Numerique

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


35 Commentaires sur "Quel objectif choisir pour le Nikon D850 ?"

  1. Bonjour Jean-Christophe,
    après un cambriolage, j’ai remplacé mon D750 par un D850. Maintenant, j’aimerais le compléter avec un grand angle. Avec le D750, j’avais le NIKON AF-S 20 mm f/1.8 G ED, mais dans le test comparatif il est à priori un peu dépassé avec un D850 et le Sigma Sigma 20 mm F1.4 DG HSM Art serait le meilleur choix. Il y a vraiment une grande différence ?
    Cordialement,
    Rainer

    • Bonjour,
      Désolé pour ton cambriolage, ça doit pas être facile.
      Sinon, entre le Sigma Art 20 mm 1,4 et le Nikon 20 mm 1,8, dans la liste on voit que le Sigma est devant au niveau optique, mais il coûte légèrement plus cher ( Quoi que je vois une promo en ce moment sur Miss Num….., pour le Sigma ).
      Plus cher mais avec l’ouverture 1,4 et un meilleur rendement optique. Après, certains n’aiment pas les marques tierces qui gardent une mauvaise réputation due à leur passé, et certains se disent que c’est justement du passé, qu’ils ont rattrapé les grandes marques. En qualité optique c’est vérifié, Nikon est par exemple dépassé sur certaines focales ( Souvent les fixes ), mais un Nikon décote moins, et les Sigma souvent il faut le Dock pour régler finement la MAP ( Voir sur Internet ).
      Mais à 20 mm, sauf à 1,4 et MAP la plus proche, suis pas sûr qu’on voie des décalages de MAP.
      personnellement, si j’avais les moyens pour les deux et que je veuille du 20 mm, je partirais sur le Sigma.

  2. Hello Jean Christophe
    Si le site DXO était une référence, il l’est beaucoup moins depuis qu’ils ont arrêté, ou tout au moins fortement diminué leurs tests objectifs, et ce depuis fin 2017.
    Ainsi beaucoup de cailloux de la gamme Sigma Art ne s’y trouvent pas, pas plus que certains produits récents chez Tamron ou autres constructeur qui ne déméritent pas quant à leur produits de plus en plus performants et onéreux 🙂 .
    Contacté sur ce sujet, les questions restent toutefois sans réponse. Bien dommage !
    Ce qui m’a d’ailleurs amené à me tourner vers d’autres sources, Nikon Passion et bien d’autres pour de vrais retours terrain.
    Bien à toi.
    L’ours Blanc

  3. Bonjour jean-Christophe,

    Très bonne analyse comparative des objectifs destinés à ce merveilleux boîtier D850. Pour ma part, j’ai progressivement orienté mon choix depuis quelques années vers la gamme Art de Sigma à savoir un 20 mm, un 35 mm et un 50 mm qui couvrent l’essentiel de mes besoins en photographie. Récemment, un AF-S 300 mm f/4D NIKON, excellent, pour compléter mon matériel et je conserve deux « anciens » un 60 mm macro et un 105 f/2 que je trouve toujours très bon en portrait. D’accord avec le fait que les tests sont une première approche, nécessaire, puis les avis utilisateurs et son évaluation personnelle. Le bon objectif étant celui qui correspond à ses attentes mais le D 850 « mérite » des optiques à la hauteur de ses possibilités. J’ai abandonné mes zoom utilisés sur un D 800 pour travailler avec des focales fixes…quel bonheur (pour moi).
    Encore merci et félicitations pour cette enquête.
    Laurent

  4. NIKON 500mm

  5. Bonjour, je pensais avoir un article intéressant, mais que des conclusions tirés de DxOMark, aucune photo comparative dans cet article, aucune photo tiré avec cet appareil photo et ses objectifs. Que du blabla et rien de concret. Bref, décevant…Et vous concluez par : le Tamron 70-200 f/2.8 est meilleur que le Nikon 70-200 f/2.8 de peu…Vous les avez testés en conditions réélles ? Je ne crois pas. L’autofocus du Nikon est bien plus rapide et photographier une moto sur un circuit de course est d’une redoutable efficacité…Avec le Tamron, avec un peu de chance, vous aurez peut-être une photo nette !

    • Bonjour,
      Votre remarque au sujet de la rapidité de l’auto-focus est capitale pour moi puisque je photographie beaucoup d’oiseaux et d’insectes en vol. Malheureusement, je ne connais aucun site qui publie des chiffres par rapport à la vitesse de l’auto-focus. Selon votre expérience, est-ce que les objectifs Nikon sont systématiquement supérieurs en ce domaine aux objectifs des constructeurs indépendants?

      • Bonsoir Bernard, le 70-200 de chez Nikon est le plus rapide en autofocus pour les photos d’oiseaux, mais 200 mm, c’est court, sauf si on est en affût.
        On peut gagner en vitesse d’autofocus si on joue sur les paramètres de réglages du D850. On peut accélérer la vitesse de l’autofocus du D850 grâce à d’autres paramètres. Je n’entrerais pas dans les détails ici.

        • Bonsoir Nguyen, merci pour le tuyau !

          • OK. Vu sous cet angle je comprends.
            Et si je dis pas de bêtise le premier a existé dans une version un peu plus couleur gris que noir aussi ?
            Je me rappelle que je le trouvais pas beau à cause de cela.
            À peu près à la même époque que le D3 en blanc ( Pour photo dans la neige si on veut pas se faire remarquer. ).
            Bonne soirée.

        • Merci pour les commentaires!
          Concernant la vitesse de l’autofocus, y a-t-il une différence importante entre les versions 1, 2 et 3 du Nikon 70-200 f/2,8?

          • Il y a 4 versions du Nikon 70-200 f/2.8

          • J’en connais 3 : AFS VR ( Que j’ai eu ), AFS VRii ( Que j’ai eu ) et AFS FL ED ( Que j’ai pas eu ).
            Par contre il y a eu un 80 200 AFS 2,8 ( Que j’ai eu aussi ). Bien sûr je les ai revendus au fur et à mesure.
            Ne fais-tu pas une erreur en incluant le 80 200 avec la liste des 70 200 chez Nikon ?
            C’est sans attaque, juste que je vois pas quel est le 4ème.
            Après je peux me tromper.
            Amitiés photographiques.

          • Il y a eu une edition spéciale du 70-200…

            https://blog.pch.be/?p=7837

          • Désolé, j’ai pas posté dans la bonne hauteur de paragraphe ( Voir plus haut ).
            Embêtant de passer par un téléphone portable…

  6. Bonjour Jean-Christophe,
    Merci pour cet excellent article !
    J’en profite pour te poser une question à propos des objectifs et de l’autofocus. Est-il vrai que les grands fabricants comme Nikon ne diffusent pas toutes les caractéristiques de leurs boîtier et que les opticiens indépendants (Tamron, Zeiss, etc.) doivent faire du retro engineering pour pouvoir y adapter l’autofocus de leurs objectifs? Certains soutiennent que cela donne une légère différence de rapidité de l’autofocus et qu’en conséquence il sera toujours mieux d’utiliser des objectifs de la même marque que le boîtier pour photographier des scènes d’action.
    Une petite remarque constructive : lorsque j’ai cliqué sur le lien je suis arrivé sur le tableau DXO Mark pour le boîtier D7100.Il faut mieux vérifier les paramètres de la recherche sur DXO Mark à chaque visite.

    • Comme d’autres marques, Nikon donne accès aux caractéristiques techniques de sa monture en vendant une licence d’exploitation.
      Certains opticiens utilisent cela pour développer leurs optiques compatibles, Tamron par exemple.
      D’autres ne veulent pas payer et font du retro-engineering, Sigma par exemple.

      Les seconds ont souvent plus de mal à anticiper les problèmes lorsque les firmwares sont mis à jour ou qu’une caractéristique évolue puisqu’ils ne peuvent être informés avant que les clients ne signalent ces problèmes.

      • Merci beaucoup, Jean-Christophe, pour cette réponse bien précise et précieuse !

        • Bonjour Bernard,
          Si vous avez un D850, vous pouvez accélérer la vitesse de l’autofocus. Cela dépend du paramètre des réglages du suivi. J’aime bien les photos d’oiseaux en vol et là, c’est le Nikon 70-200 qui largue tous les autres…Il y a d’autres moyen d’accélérer l’autofocus d’un objectif, y compris avec un TC 1.4.

          • Bonjour Nguyen,
            Merci pour les informations. Je n’ai qu’un Nikon D7500. Je parviens à prendre beaucoup d’oiseaux avec un objectif Sigma 105 mm mais la plupart des clichés sont loupés parce que l’autofocus rate le volatile. Il y a un vallon près de chez moi où les mésanges pullulent et n’hésitent pas à voler à moins d’un mètre des passants. Il faut évidemment être ultra-rapide pour les saisir au passage.

  7. Bonjour à tous.
    Et rien sur le 105mm Art Sigma ? Que je possède monté sur un D850, vous faites référence au Nikkor 105mm cependant qui doit arriver, et très certainement à un prix prohibitif. Dommage ! Malgré un poid hors du commun, le 85 Art étant bien plus raisonnable que je possède aussi, ce 105mm reste le meilleur objectif que puisse conseiller sur un D850, tout comme sur le D810 dont je suis aussi possesseur. Curieusement je ne vois que peu d’essais, de test et d’avis sur ce 105mm Sigma, étonnant !
    Possesseur aussi du 50mm Art et 35mm Art, le 20mm art. Et aussi le IRIX 11mm qui est vraiment surprenant pour un prix à peine croyable. Le 50mm étant un must absolu capable de savoir tout faire mais suivant utilisation le 35mm est tout autant à conseiller.
    Merci à vous pour vos articles que je suis très régulièrement.

  8. Maurice Boudreault | 28 juin 2020 à 21 h 32 min | Répondre

    Bonjour Jean- Christophe, Merci pour cet intéressant article! Je désire vous signaler une erreur de tableau dans la section des zooms grand-angLe: celui qui apparaît est celui relatif à la section suivante sur les standards ou trans-standards. Merci de votre attention!

  9. Lu … j’ajouterai, comme je l’ai déjà dit, que selon le type de photos que l’on fait, certains objectifs AI et AI-S ont encore leur place, même si la mise au point est manuelle.
    C’est le cas du très excellent 55 mm macro f2,8, du très bon 200 mm f4,5 (et on pas f4).
    Je travaille avec le 55 mm notamment et j’ai obtenu de superbes photos « piquées » bien mieux que le 50 mm f1.4 notamment.
    Enfin, en très grand-angle, j’ai acheté après bien des tests avec Sigma notamment, l’IRIX blackstone 15 mm f2,4. Je ne m’étendrai pas sur cet objectif, mais je le recommande chaleureusement. Je lis ça et là, des commentaires sur la qualité de cet objectif qui sont souvent contradictoires. Personnellement, j’ai eu un Tokina, Sigma à très grande ouverture, parfois plus cher, et l’Irix est bien supérieur.

  10. Bonsoir Jean-Christophe,
    Bien que discrètement, je suis, avec beaucoup de plaisir et assidûment toutes tes publications.
    Je voudrais juste apporter ma contribution concernant,le zoom Sigma 24-35, que je viens d’acquérir. Pour moi, c’est un excellent objectif au plan qualitatif, et surtout au plan de la mise en oeuvre. J’habite en Thaïlande et je photographie beaucoup de temples. Facile tu vas me dire, OK. Jusque là j’utilisais essentiellement un Zoom Sigma 12-24, sur mon D850 et c’était super, surtout avec une post-production avec Photoshop CC pour redresser et recadrer. Mais c’était tout compte fait assez facile. Tu vises tu déclenches et tu fais TOUT le reste à la maison.
    Pour suivre tes conseils, je suis déjà un retraité bien avancé, avec ce nouveau zoom 24-35, je me suis bougé aujourd’hui, et suis allé shooté près de chez moi. Quelle chance d’avoir tout, près de sa porte. Et bien le gros avantage de ce zoom Sigma 24-35, mis à part toutes ses qualités techniques et de fabrication, c’est qu’il t’oblige à penser ta photo. S’il le faut, et bien tu recules un peu, et le tour est joué. Et le 35mm t’offre des possibilités que le 24mm n’a pas.
    De plus, j’ai pu y adjoindre un filtre polarisant. Et aujourd’hui nuages et soleil.
    Que du plaisir.
    Cette démarche s’applique bien sûr à toute autre gamme de focales.
    Je suis pressé d’aller me promener sur les marchés locaux. Zoom 24-35, ça va le faire, surtout qu’il ouvre à f2.

  11. beau travail merci

  12. L’absence également du NIKON 500mm 5.6

    • Il est dans les tableaux DxOMark mais loin de la première place.

    • Bonjour,
      J’ai une simple question : Quand DXO fait une batterie de tests pour le D850 ( Avec un délai assez long je trouve par rapport à la date de sortie du boîtier, mais ils ont sûrement leurs raisons ), cette liste est-elle définitive ou d’autres objectifs sont-ils susceptibles d’être testés plus tard ?
      Comme un membre du Forum le signalait par exemple avant moi, le 105 Art semble déchirer comme on dit, et il n’est pas dans la liste.
      Mais sur d’autres boîtiers, il est devant tous les autres. Peut-on faire une déduction logique dans laquelle si il était ( ou sera ? ) testé, il serait largement devant ?
      Merci de vos avis.

  13. CRUZ JIMENEZ MICHEL | 28 juin 2020 à 9 h 36 min | Répondre

    étude compléte et intéressante. cela conforte mon gout pour les TAMRON
    JE VOUS REMERCIE DE VOS TESTS. CORDIALEMENT

  14. christian BERNARD | 25 juin 2020 à 16 h 43 min | Répondre

    un petit problème : votre tableau concernant les zooms transtandards contient trois télézooms (outre l’anomalie du Sigma 24-35, que vous expliquez) …

    • En effet, le classement fait par DxOMark est parfois curieux, et comme il sert pour les critères de tri on se retrouve avec ces anomalies.
      Au final ce n’est pas critique, la plage focale est bien indiquée, c’est ce qui compte.
      Merci pour cette lecture assidue !