Test terrain Nikon D5500 : deux semaines avec le reflex amateur qui se rapproche des experts

Le Nikon D5500 est un reflex au format APS-C qui a presque tout d’un modèle expert sans en avoir le coût.

Doté d’un inédit écran orientable et tactile, léger, embarquant la dernière version du processeur d’image Nikon Expeed 4, ce reflex mérite que vous vous y intéressiez si vous cherchez un appareil photo polyvalent capable de vous suivre partout.

Test terrain Nikon D5500

Nikon D5500 + objectif 18-55 f/3.5-5.6 G ED VRII

Miss Numerique Amazon

Présentation du Nikon D5500

Le Nikon D5500 remplace le précédent D5300 depuis le début d’année 2015. Compact et léger, ce reflex amateur a de quoi séduire : capteur 24Mp, processeur d’images Expeed 4 – comme dans les Nikon pros – autofocus à 39 collimateurs et écran orientable et tactile, une première chez Nikon.

Poussant la gestion des hautes sensibilités un cran plus loin que son prédécesseur, le D5500 revendique 25.600 ISO ou de quoi photographier la nuit sans flash ! Le module autofocus dispose de 39 collimateurs, c’est le même composant que l’on peut là-aussi retrouver dans le D610 ou le Df, deux modèles Plein Format bien plus onéreux.

Test terrain Nikon D5500

La couronne supérieure et la molette de réglage

Ce reflex amateur va intéresser les adeptes du mode Auto comme des modes experts puisque la couronne supérieure donne accès aux modes P,S,A,M de même qu’aux modes scènes. Une molette de réglage permet de changer aisément chaque valeur, par exemple pour décaler l’exposition en mode programme.

La nouveauté du D5500, c’est son écran. Les précédents D5300 et D5200 disposaient déjà d’un écran orientable. Celui-ci est également tactile. Nikon rejoint enfin le clan des fabricants proposant ce type de fonction et contrairement à ce que vous pourriez penser, c’est loin d’être un gadget sur un reflex. Découvrez le Nikon D5500 et son écran tactile en images, c’est parlant !

Présentation vidéo du Nikon D5500

Changer de réglage ou cadrer-faire-le-point-déclencher du bout du doigt devient possible sans avoir besoin de jongler avec le menu, la molette et le déclencheur. Utiliser le D5500 sur trépied sans prendre le risque de provoquer des flous de bougé en appuyant sur le déclencheur est un vrai avantage, de même que photographier lorsque la lumière manque.

Test terrain Nikon D5500

Contrôle des réglages et déclenchement du bout du doigt dans le noir

Nul besoin de tâtonner pour trouver le bon bouton, vous posez votre doigt à l’écran sur le menu correspondant, vous visez, vous déclenchez. C’est un peu déroutant au début mais on s’y habitue très vite !

Test terrain Nikon D5500

Le déclencheur tactile peut être activé ou désactivé du bout du doigt

Du côté des manques, difficile de savoir pourquoi Nikon a jugé bon de retirer le module GPS alors qu’il équipait le précédent modèle ?? Le Wi-Fi intégré permet lui de déclencher à distance depuis un smartphone iOS ou Android comme de récupérer vos photos pour les partager rapidement.

Le mode vidéo du D5500 s’avère simple à utiliser et suffisamment performant pour tenir lieu de caméscope familial proposant des performances largement supérieures à celles des meilleurs smartphones du moment.

Ergonomie et accès aux fonctions principales

Le Nikon D5500 change la donne en raison de son écran tactile. Si vous êtes habitué à utiliser ce type d’écran sur d’autres appareils, vous ne serez pas déçu par la facilité d’usage de celui-ci. Tenez toutefois compte du fait que les menus ne peuvent être agrandis par glissement des doigts, les touches ont donc une taille fixe. Ce type d’écran handicapera probablement ceux d’entre vous qui ont de grosses mains, et il faudra penser à retirer vos gants si vous en portez.

Vous pouvez toutefois continuer à utiliser le D5500 sans la fonction tactile. Il redevient alors un reflex classique dont les réglages sont accessibles par le biais des contrôles habituels.

Test terrain Nikon D5500

Les contrôles en face avant

La face avant du boîtier donne accès au mode de déclenchement (également ajustable depuis l’écran) à l’aide d’une touche dédiée qui impose toujours de retourner l’appareil pour voir ce que l’on fait. Nikon pourrait proposer quelque chose de plus ergonomique sur le prochain modèle …

La couronne supérieure autorise le changement de mode de prise de vue, des traditionnels P-S-A-M aux modes Effets en passant par le mode Auto et les modes Scènes, un classique de la gamme.

La molette arrière s’avère plus agréable que sur le précédent D5300, elle est plus dégagée et peut être manipulée avec des gants par exemple.

Tout comme sur le D5300, Nikon propose deux affichages différents pour le menu, couplés à différentes couleurs de fond ainsi qu’aux modes de fonctionnement. A vous la liberté d’adapter le type d’affichage des réglages sur l’écran selon vos préférences.

Test terrain Nikon D5500

L’affichage des réglages de prise de vue en mode expert

Test terrain Nikon D5500

L’affichage des réglages de prise de vue en mode automatique et scènes

Test terrain Nikon D5500

L’affichage des réglages de prise de vue en mode effets

Gabarit et prise en main

Vous aimez les reflex suffisamment compacts et légers ? Le D5500 en fait partie. Logeable sans trop de problème dans un sac à main ou un petit sac photo dédié, il sait se faire discret pour vous suivre partout. Nikon a retravaillé la poignée droite, affinant cette partie avec une batterie moins épaisse et le résultat est sensible.

La tenue en main est bien meilleure, les doigts les plus gros trouvent enfin leur place et vous pouvez tenir le boîtier du bout des doigts sans craindre de le laisser tomber.

Test terrain Nikon D5500

La poignée redessinée autorise une bonne tenue en main

Test terrain Nikon D5500

Testé pour vous : il n’est jamais tombé en deux semaines !

Le Nikon D5500 à l’usage

Après deux semaines passées à utiliser le D5500 dans différentes situations, force est de constater que ce reflex a plus d’un tour dans son sac. La réactivité est au rendez-vous, oubliés le délai au déclenchement des compacts, le retard à l’affichage ou à la visualisation des photos. L’Expeed 4 rend le boîtier excessivement vif tout comme l’était déjà, ceci dit, le D5300. Même le mode LiveView traditionnellement lent trouve ici une vraie justification en lien avec l’écran tactile (le déclenchement reste un peu sensible néanmoins).

Cliquez sur les photos pour les voir en grand

Test terrain Nikon D5500

La mesure de lumière a plutôt bien géré le presque contre-jour sur ce portrait (mode auto)
réalisé grâce à l’écran orientable

Sur le plan des performances pures, l’écart avec le D5300 est toutefois réduit, seule la sensibilité progresse d’un cran quand les autres paramètres (autofocus par exemple) restent identiques. Le module à 39 collimateurs trouve mieux sa place avec le format réduit du capteur DX que dans les modèles FX mais il ne couvre toujours pas l’intégralité du champ. Il vous faudra penser à décaler votre cadrage après avoir fait le point si le sujet se trouve sur un des bords de l’image.

Test terrain Nikon D5500

A main levée et 12.800 ISO le D5500 se défend plutôt bien

Test terrain Nikon D5500

En restant à 6400 ISO, le bruit numérique reste un peu plus maîtrisé

La gestion des basses lumières et l’extrême sensibilité du capteur vous permettront de photographier chaque fois que la lumière manque sans devoir ni utiliser le flash intégré, ni craindre le flou de bougé. Attention quand même à ne pas abuser des hauts ISO, la limite pratique se situant à 12.800 plus qu’à 25.600, une valeur à laquelle les images en JPG sont bien trop bruitées pour être exploitées en l’état. Les adeptes du développement RAW prendront plaisir à travailler leurs fichiers et à débruiter pour profiter des valeurs plus élevées.

Test terrain Nikon D5500

ISO 400 et 1 seconde de temps de pose pour éviter la montée du bruit en haute sensibilité

Quelques mots sur le viseur pour dire qu’il est conforme à ce que nous connaissons des modèles APS-C. Ce n’est pas la grande baie vitrée des modèles pros mais celui-ci reste très agréable à l’usage, lumineux et il peut être complété des différents repères visuels bien pratiques à l’usage (règle des tiers, affichage du collimateur actif).

Terminons ce tour d’horizon avec la capacité de la batterie qui bien que de taille réduite s’avère très endurante. Vous pouvez largement photographier pendant plusieurs jours, jouer avec les menus et l’écran, utiliser le mode LiveView sans avoir besoin de recharger (comptez environ 500 photos).

Certaines fonctions s’avèrent toutefois plus consommatrices que d’autres (Wi-Fi par exemple), prenez soin de les désactiver si vous voulez gagner en autonomie. L’absence de GPS vous y aidera, ce module faisant partie de ceux qui consomment le plus.

Test terrain Nikon D5500

En photo de rue,le D5500 se défend bien y compris la nuit !

Mon avis sur le Nikon D5500

Ce D5500 est une évolution raisonnée du précédent D5300 sans être une véritable nouveauté. L’électronique interne est quasiment identique, seule la sensibilité est en léger progrès. La seule vraie différence vient de l’écran tactile, un plus que chacun appréciera à sa juste valeur.

L’ensemble fait du D5500 un modèle très proche du D7200, le modèle expert de la gamme dont l’ergonomie se rapproche des modèles pros. Plus léger, plus compact, proposant une qualité d’image identique, le D5500 est un modèle abouti auquel il ne manque que le GPS pour être tout à fait polyvalent.

Ce reflex constitue une vraie alternative aux modèles hybrides APS-C, il propose des prestations globalement supérieures (réactivité AF , qualité des images) pour un tarif proche. Il vous donne également accès à la gamme d’optiques Nikon AF-S (pas de motorisation dans le boîtier), une des plus complètes du marché et que vous pouvez trouver à bon prix en occasion.

Face au D3300, le D5500 se différencie avec un écran bien plus intéressant et un module autofocus plus performant (39 points pour 11 sur le D3300).

Test terrain Nikon D5500

De l’intérêt de l’écran orientable pour trouver des angles créatifs

Utilisation du D5500 en mode expert

Si vous cherchez un second boîtier pour compléter votre équipement expert et/ou Plein Format, ou que vous hésitez entre le D7100/7200 et le D5500, prenez le temps de réfléchir. Sous des airs de boîtier amateur, ce modèle vous donne accès à la plupart des composants des modèles des gammes supérieures, son capteur est à la hauteur et sa performance globale très proche. Il a pour lui un tarif plus intéressant qui vous permettra d’investir dans un objectif plus performant que ceux livrés en kit, par exemple le Nikon 35mm f/1.8 ou le Nikon 50mm f/1.8.

Test terrain Nikon D5500

Les éclairages méritent un traitement local pour tirer le meilleur de la photo
mais l’ambiance générale est respectée (JPG brut)

Photos aux différentes sensibilités ISO 100 à ISO 25.600

Pour vous faire une idée du rendu du Nikon D5500 aux différentes sensibilités, voici une série de photos faite entre 100 et 25.600 ISO de nuit.

Test terrain Nikon D5500

Photo test à 12.800 ISO

Test terrain Nikon D5500

Photo test à 25.600 ISO

Vous pouvez télécharger les fichiers JPG haute définition sous forme de dossier archive zip (150Mo).

Les Limites du Nikon D5500

Parce qu’il faut aussi relever les points discriminants, voici quelques-uns des inconvénients du D5500 face à ses frères de gamme experts et pros.

  • l’autofocus est uniquement compatible avec les objectifs AF-S à motorisation AF interne. Le boîtier ne dispose pas d’un moteur intégré qui lui permettrait d’utiliser des optiques non motorisées
  • l’absence de test de profondeur de champ se fait sentir
  • l’unique emplacement pour carte mémoire – format SD – limite la capacité d’enregistrement en photo et vidéo
  • bien que capable de fonctionner sous une pluie légère, le D5500 ne dispose pas pour autant d’une protection tous temps
  • l’absence de GPS fera pencher le cœur des voyageurs pour le D5300
  • l’ergonomie ne saurait valoir celle des boîtiers experts et pros (touches dédiées, molette unique)

A qui s’adresse le Nikon D5500 ?

Usages familiaux grand public, profil amateur

Le D5500 trouve sa place en remplacement d’un compact ou bridge : meilleure qualité d’image, sensibilité bien plus élevée, autofocus très réactif lui permettent de vous offrir un ensemble de haut niveau pour un tarif contenu.

Compact et léger, il peut rester au fond du sac au quotidien pour que vous l’ayez toujours avec vous et vous pourrez partager rapidement une photo via votre smartphone si l’envie vous prend de le faire.

Usages avancés, profil expert

L’ergonomie, la non prise en compte des optiques non motorisées et le module AF à 39 collimateurs au lieu de 51 sur le Nikon D7200 marquent le pas. Pour le reste il y a peu d’écart pour ne pas dire que ce D5500 a pour lui une bien meilleure compacité, ce qui peut décider certains tout en effrayant les autres. Prenez le temps de le prendre en main pour vous faire votre propre idée.

En conclusion

Voici un reflex APS-C qui a tout pour séduire les photographes les plus exigeants en terme de qualité d’ensemble et de rendu photo. Si les fonctions tendance ne vous rebutent pas (écran tactile, Wi-Fi) alors le D5500 est un excellent choix pour laisser aller votre créativité.

Si à l’inverse vous cherchez un boîtier qui en impose, à la fiche technique plus traditionnelle, préférez-lui le D7200 ou envisagez le format FX avec le D610.

Il n’en reste pas moins que ce D5500 est un modèle abouti qui s’appuie sur les points forts des précédents modèles (GPS mis à part) pour constituer un ensemble pertinent. A tel point que Nikon devra innover pour de vrai au moment d’annoncer le futur Nikon D5600 … !

Vous avez des questions complémentaires ? Les commentaires sont là pour ça …

Retrouvez le Nikon D5500 + objectif 18-55 f/3.5-5.6 G ED VRII chez :

Miss Numerique Amazon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre reflex et apprendre la photo.

Merci de remplir le champ ci-dessous pour laisser un commentaire. Vous n’êtes pas obligé de vous inscrire pour laisser un commentaire sur ce site. En savoir plus.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

  • Marcel COISMAN

    J’allais faire l’achat du D7100, mon choix est-il toujours judicieux ?

    • Ce ne sont pas les mêmes boîtiers, il faut les prendre en main pour vous faire une idée de l’ergonomie, et le D7100 est un peu plus performant en AF par exemple.

      • Alain

        j’ai fait l’achat du D7100 car une fois pris en main, il correspondait
        parfaitement. Le D5500 est plus petit. Il faut bien avoir son appareil
        en main. Pour le reste, c’est le photographe qui agit. Actuellement, il a
        encore baissé de prix et chez Médiamark, il faut jouer la concurrence
        (200 euro moins cher) car il ‘aligne sur les autres. Bon amusement.

    • Marc Borelly

      Tout pareil Marcel et du coup j’hésite car les 2 boitiers sont au même prix. Ce petit D5500 a tout pour plaire mais niveau ergonomie et avec le temps, je crains juste de m’ennuyer

      • Aurélien PIERRE

        Optiquement, la différence est quasi inexistante. Ils font d’aussi belles photos.

        C’est sur les fonctionnalités que ça se joue : synchronisation flash haute vitesse (> 1/200 s), micro ajustement de la dérive du focus, prise en charge de l’AF sur les objo non motorisés, prévisualisation de la profondeur de champ, double emplacement pour carte mémoire, marquage personnalisé des noms de fichier, boutons supplémentaires pour des réglages sans sortir l’oeil du viseur, boîtier tout temps en magnésium, etc. sont présents seulement sur la gamme 7X00.

        À vous de voir ce que votre pratique requiert.

  • momovanli

    Beau test merci pour toutes ces infos!

  • Andre Alliot

    J’ai un D90 équipé d’un objectif AF-S 16-85mm, est-il judicieux de le remplacer part le D5500 ?

    • Le D5500 sera plus performant effectivement, mais si le D90 fonctionne encore et vous convient ce n’est pas « obligé » 🙂

  • dsc

    taille porte clef , écran tactile …presque expert mdr

  • Raphael Hesbois

    Bonsoir , vous semblez dire que ce boitier est une alternative intéressante au d7100 , D7200 ,
    mais est il possible comme sur le D7100
    d’accéder au parc d’objectifs non motorisés ?
    de faire un micro réglage pour l’ajustement de l’autofocus ?
    de gérer deux cartes mémoire en même temps ?
    de faire des prises de vue en mode connecté ?

    • La réponse est dans l’article … Alternative ne signifie pas « remplaçant » 🙂

  • buff

    Bonsoir,

    Je possède un D3200 que jemaitrise maintenant plutôt bien, et je cherche à monter en gamme.
    J’hésite beaucoup avec un D7200 et celui-ci, le D5500pourra t’il me permettre de réellement monter en gamme et avoir des qualités d’images et performances sans rapport avec le D3200 ? ou s’agit il finalement d’un boitier encore largement dédié aux amateurs ?
    Ps: je fais essentiellement de la macro, animalier, astrophoto, paysage.

    Merci de votre aide

    • Les performances entre le D3200, le D5500 et le D7200 ne sont pas flagrantes à ce point. Je vous engage plutôt à regarder du côté des objectifs si vous n’avez pas les résultats attendus avec le D3200 (ou à montrer des photos dans le forum pour que l’on puisse vous aider).

  • Jean Paul Fournier

    Bonjour, lil ne faut pas s’étonner de la suppression du module GPS, car c’est une grosse daube. Sur plus de 1000 photos réalisées, seules 3 ont été positionnées. Quand je pense que c’est le petit plus qui m’a décidé à changer de boitier j’en suis vert. L’arrêt du module est la preuve que Nikon a pris conscience que ça ne fonctionnait pas, mais ils ne veulent pas le reconnaitre.

  • laselection1

    Bonjour, sur mon D90 j’utilise un Tamron af70-300 ld macro di, fonctionnera t-il sur le nikon 5500 ? Ou c’est juste la mise au point automatique qui ne se fera pas ? Dans ce cas je la ferais moi-même, merci

    • Ce Tamron possède un moteur intégré donc tout va bien …

  • olivier

    Bonjour, voulant investir dans un premier reflex, j’hésite entre le D5500 et le D5300. Hormis le tactile et la « prise en main » je n’arrive pas à voir ce qu’apporte le 5500 par rapport à son petit frère. Des avis en la matière.

    J’envisage dans un second temps de lui greffer le Tamron 16-300 mm F/3,5-6,3 DI II VC PZD pour les voyages.

    Merci de vos retours.

    • olivier

      J’ai bien sur oublié le « ? » après « Des avis en la matière ».
      Donc les avis sont les bienvenus.

      • Aurélien PIERRE

        Ça se teste en vrai… J’ai le D5300 depuis un an, et j’ai remis une courroie pour la main car la poignée est effectivement assez petite (pourtant j’ai une petite main) et crispe les doigts à l’usage. Ça reste un bon appareil sur le plan optique, mais l’ergonomie est moyenne.

        Évitez le 18-105mm, ça ne sert à rien d’avoir un capteur de ce niveau là si c’est pour lui coller du verre de bouteille devant.

    • En faveur du D5500 : le tactile et la prise en main 🙂

      • olivier

        Donc tout le reste est quasiment identique ? vitesse AF (hormis en live view), mode rafales et « qualité » des photos? Car il y à 150 € d’écart entre le d5500 + 18-55 et le D5300 + 18-105.

  • ERACLES

    Bonjour je possede un D90 avec objectif af s nikkor 18/200 , quelques questions….je fais beaucoups de photos a l exterieur surtout en mode rafal de chiens..et portraits de chiens.Est ce que je m améliore avec le D5500? Et mon objectif est ok pour le D5500? Merci de vos réponses.

  • ERACLES

    ou le D7100?

  • Marie

    Bonjour,
    J’envisage de changer de boitier car j’ai en ma possession le D3100, qui commence à dater.
    Par contre, j’hésite vraiment entre le d5500 et le d7100(ou 7200).
    Quel est selon vous le meilleur modèle ?
    Merci de vos réponses

    • « Meilleur » ce n’est pas trop le terme. Il faut choisir en fonction de vos besoins car les deux boîtiers sont équivalents en performances mais le D5500 est plus typé amateur quand le D7100/7200 est plus typé Expert 🙂

  • Dedad

    Bonjour ! Je viens d’acheter ce nouveau Nikon D5500 et j’en suis très satisfaite 🙂 Il me reste désormais à apprendre à bien l’utiliser. Je souhaite faire de la macro (fleurs, escargots, etc). Quel objectif pouvez-vous me conseiller ? merci d’avance et merci pour votre site qui va sans aucun doute me permettre de mieux connaître mon appareil 🙂

    • Chez Nikon, le 40mm Macro en DX et le 105mm Macro en FX/DX sont les deux références 🙂

      • Debad

        Merci !

        • Totoro_59fr

          Quel est ton budget ? Perso, j’ai le Sigma 105 depuis peu et quel plaisir !

  • lioness

    Bonjour , je suis nouvelle ici et je tiens à dire que votre site est
    fabuleux, cela fait des jours que je recherche des informations (en
    français) sur les appareils de photo et je dois dire que j’avais bien de
    la peine…. ce site est purement fantastique!! je possède un nikon
    coolpix P90 et j’ai 3 enfants et j’aimerais faire des photos encore plus
    belles de mes enfants. Je suis débutante c’est la raison pour laquelle
    je pense que je vais me tourner sur le 5500 selon vos bon conseils, par
    contre j’aimerais un excellent objectif me permettant de faire des
    portraits de mes enfants, que me conseillez-vous ? merci d’avance et
    meilleures salutations de la Suisse.

    • Merci 🙂 Les objectifs récents sont tous très corrects, et cela dépend de votre budget. Mais le 18-140 est très polyvalent, le 18-105 un peu plus accessible (mais un peu en retrait) et le 16-85 très bien aussi (mais focale maximale plus courte). Pourquoi pas également un 50mm pour les portraits et le 18-55 du kit pour le reste ? 🙂

  • Matt Burtart

    Bonjour,
    J’adore votre site, je viens de le découvrir et je dévores « littérairement » vos articles!
    Bref venons en au fait: j’ai actuellement un D5100 et je fais principalement du portrait, des photos de concerts et de bécane… mais j’aimerais monter en gamme… devenir plus « pro » avec des photos d’un meilleur rendu… un plus joli piqué, etc. et une plus forte sensibilité…
    Pourquoi pas le D5500 (choix encore en suspend : D7100? 610…?) mais puis-je utiliser mon objectif 18-105 issu du D5100?
    Je voudrais également acheter un 50mm f1.8 (pour les portraits) lequel dois-je choisir?
    Quelle est la différence entre les objectifs motorisés et non motorisé? sont-ils compatibles?
    Merci d’avance.
    Cdlt

    • Le D5500 est un des meilleurs choix du moment en effet, et n’impose pas le même budget que le format FX. Vous pourrez réutiliser le 18-105 (pas avec le 610). Le 50mm f/1.8 AFS est excellent et moins coûteux que le f/1.4, à voir avec le budget total 😉

  • Dany

    Bonjour, j’ai le D3100 et je pense changer pour le D5500 après avoir lu votre article, mais je viens d’acheté 1 objectif sigma 18-300 peut il aller sur le D5500 ?
    Merci d’avance

    • S’il est bien DX, oui. La compatibilité entre D3100 et D5500 est la même.

  • Jean-Philippe

    Bonjour,
    Possédant un D60 que je souhaite changer en gardant mes deux objectifs
    – NIKON VR
    DX AF-S 18-55mm 1:3.5-5.6G

    – NIKON VR
    DX AF-S 55-200mm 1:4-5,6G ED

    Celui si serait dont parfais et compatible ?
    Merci d’avance

    • Oui 🙂

      • Jean-Philippe

        Merci de votre réponse rapide
        Cordialement

  • Pingback: Sunday Links()

  • Pingback: Quel appareil photo numérique ? | Pearltrees()

  • Hugo Navarre

    Bonjour,

    Je suis étudiant en Architecture, et je cherches donc un appareil photo qui pourra tenir la route plusieurs année et avec une bonne qualité pour faire de l’impression sur format A0, après plusieurs recherche, le D5500 semble être le bon compris pour un debutant qui souhaite évoluer et avoir des utilisation « semi-proffessionel » en cours de photo… Et je dois dire que votre site et vos articles sont de grande qualité, merci beaucoup de nous faire partager ça !! 🙂

    Cependant, j’ai pus noter que sur plusieurs forum et articles, ils déconseille de prendre l’objectif fournis en kit… Alors j’aurais voulus savoir qu’est-ce que vous me conseiller de prendre avec un budget pour objectif de 0 à 250€, pour faire des photo de bâtiment, monument ou je pourrais tout de même zoomer avec l’objectif ou sur la photo numérisé de sorte à voir les details, mais aussi prendre des photo type « normal » c’est a dire photo d’animaux domestique…

    En attendant vos réponses, bien cordialement,

    NAVARRE Hugo

    • Le budget est un peu limité pour vous procurer un objectif « architecture » (à décentrement). l’objectif 18-55MM du kit peut être remplacé par un 18-105 ou un 18-140 qui offrent plus de souplesse.

      • Hugo Navarre

        Bonjours, tout d’abord merci de vos réponses si rapide.
        Je suis novices en photographie, qu’est qu’un objectif « à décentrement » ?
        Qu’elle serait le budget idéal pour un tel objectif, et quel modèle ?

        Merci d’avance pour vos réponse vous êtes super 😉

        • J’en parle ici en fin de page « Objectifs à décentrement et bascule » – compter environ 2000 euros quand même …

          http://www.nikonpassion.com/guide-achat-appareil-photo-comment-choisir-objectif/

          • Hugo Navarre

            Bonjour,

            J’ai opté pour le D5500 avec un Objectif Tamron 10-20 F3.5 qui me permet de faire des photos en grand angle…

            Cependant, pour des faire des photos de portrait, c’est là que les point faible du grand angle interviennent…

            Qu’est-ce que vous me conseillerez de prendre pour un budget de max 150-200€ (Oui c’est peu, les temps sont dure ^^) J’avais regardé le Nikon 50 f1,8… Cela vous semble-t-il correct ? Avez-vous un meilleur choix à me proposez ?

            Merci d’avance pour vos éclairages !!!

            Hugo.

          • Le 50mm Nikon mais en Afs sans quoi il n’y a pas de mise au point auto sur le D5500, sinon le 35mm f/1.8 Nikon

          • Hugo Navarre

            D’accord, encore une fois merci pour votre réponse clair et rapide !! Changez rien !!

  • Frederic Atlan

    Bonjour
    Nouvel utilisateur très satisfait du 5500D je me demande toutefois
    si il existe un moyen pour déplacer manuellement le point d’autofocus lorsque l’on est en mode viseur et si oui comment?
    En attendant votre réponse, bien cordialement
    Frédéric

    • Le choix du collimateur AF se fait avec le pad arrière dans les deux modes, viseur et écran LCD (voir le manuel).

      • Frederic Atlan

        En mode viseur lorsque j’enlève l’automatisme de l’autofocus sur l’objectif j’arrive à déplacer avec le joystick le carré de l’autofocus mais lorsque j’appuie à mi-course sur le déclencheur la mise au point ne se fait pas et j’ai donc une photo floue.
        J’aimerais tout simplement pouvoir choisir manuellement le point d’autofocus en mode viseur et shooter.

    • gn one fr team

      Bon oui il faut ce mettre en mode p
      Ensuite choisir un mode af non autimatique 9 point a 39 ensuite on peut utiliser le joystick ou l écran si l option est activé

      • Frederic Atlan

        Merci mais quand j’enlève l’automatisme sur l’objectif j’arrive en effet à déplacer le carré de la mise au point dans le viseur à l’aide du joystick mais ça ne fait pas la mise au point.

        • gn one fr team

          La mise au point ce fais ensuite avec le demi appuis sur le déclencheur

          • Frederic Atlan

            Et bien non c’est bien là le problème une fois que j’ai désactivé l’automatisme sur l’objectif je déplace bien le point d’autofiocus avec le joystick mais quand j’appuie à mi-course sur le déclencheur il ne se produit rien et la photo est floue.. J’aimerais tout simplement pouvoir choisir manuellement le point d’autofocus en mode viseur et shooter.

          • gn one fr team

            Il ne faut pas couper l af sur objectif m’était vous sur le mode p avec la roulette ensuite appuyé sur le bouton i a droite de l écran ensuite 3 eme icone en partant de la gauche en bas de la vous choisissez 39 ou moin et la ca fonctionne

          • Frederic Atlan

            Merci pour vos explications ça fonctionne enfin !

          • gn one fr team

            Si je peut vous donner un conseil lisez toute la notice il y a beaucoup de chose a savoir

  • christian

    Bonjour,
    j’ai le bonheur d’avoir un D5500 et souhaite acheter un objectif Tamron SP150-600mm f/5-6.3 VC USD. Est-ce compatible?
    Dans l’attente de votre réponse.
    cordialement
    christian

    • PetitGreg

      USD = Ultrasonic Silent Drive
      donc, oui, cette objectif sera totalement fonctionnel sur ce boitier.

  • LESUISSE

    Bonjour à toutes et tous et plus particulièrement à Jean-Christophe qui à travers cet article et la vidéo m’a convaincu que le D5500 était fait pour moi plutôt que le D7200 dont certaines fonctionnalités seraient restées bien au chaud et auraient pris la poussière !

    Je l’ai commandé équipé du Nikon AF-S DX VR II ED 18 – 200 mm f/3.5 – 5.6 série G à propos duquel j’ai lu tout le bien et son contraire mais qui correspond assez bien aux focales utilisées régulièrement lors de mes nombreux voyages. J’ai apprécié la prise en main du boitier (j’ai de très petites mains) et les fonctions tactiles très agréables et évitant je suppose des décalages de cadrage entre le réglage et le shooting de la photo.

    Je ne manquerai pas de donner mon avis sur cet appareil et son objectif.

    Qui dit commande dit attente (1 semaine) et je me pose la question de protection de l’écran. Faut-il l’habiller/protéger au risque d’avoir des problèmes avec les fonctions tactiles ou encore l’impossibilité de la clipper en position fermée ou est-il suffisamment solide pour rester en l’état et bien entendu le refermer à chaque fois que l’appareil n’est plus utilisé. Et s’il faut le protéger quelqu’un peut-il me donner les références d’un film/vitre protecteur ? J’avais par le passé un D80 avec écran fixe et protégé. Par avance, merci et bon WE à toutes et tous

    • LESUISSE

      Voilà, j’ai tranché, seul :
      Original GGS Larmor IV Protection d’écran en verre pour Nikon D5300

  • Vincent HUPERTAN

    Bonjour et merci à JCD pour son travail. En plus de http://www.lachaineweb.com qu’il alimente régulièrement, il faut un très bon job sur NikonPassion.com, avec des très bons articles, complets et ….bien référencés. Je reviens de « La boutique du Nikon » à j’ai pu tester, prendre en main, jouer avec le D5500 ainsi que le D7200. Après avoir longuement discuté avec le vendeur, je ne peux que confirmer la conclusion de cet article, si on devrait choisir entre les deux modèles. Une seule chose à rajouter, l’ergonomie d’utilisation du D5500 avec des menus peu intuitifs et nettement moins bonne que sur le D7200. Sur le D5500, plus léger et plus compact il y a moins de boutons et une seule molette. Moins facile de changer de ISO, balance de blancs ou de résolution en pleine actions. Il faut passer par les menus. En échange il y a l’écran tactile qui pour moi c’est un plus. Très actifs sur les réseaux sociaux (merci encore à JCD), partager facilement à l’aide d’un smartphone me parait un très bonne chose. Faut voir en pratique. Côté objectifs, un DX 35/1,8 me semble un bon choix (en complément de mon zoom 18-200 sur mon D300). Bref, l’article de JCD résumé parfaitement mes impressions sur le deux boitiers. Merci !!

  • LESUISSE

    Bonsoir,

    témoignage et alerte

    j’ai acheté pour mon NOEL (je ne crois plus au Père NOEL à ce niveau de dépenses, LOL) un NIKON D5500 équipé d’un zoom AF-S DX NIKKOR 18-200mm f/3.5-5.6G ED VR II

    Rien à dire sur ce tandem, ce binôme qui correspond à ce que je recherchais et qui couvre quasiment tous mes besoins. Et les résultats sont excellents pour l’amateur averti que je suis.

    MAIS, SAUF QUE, NEANMOINS :

    Le Zoom NIKON 18-200 est un objectif qui a une circonférence de 72 m/m (filtre) et non un 52 m/m comme le 18-55 utilisé par exemple sur ce test terrain. Conséquences (et grosse déception) : toutes les photos de NOEL que j’ai faites au grand angle (du fait de l’exiguïté des pièces dans les appartements) c’est-à-dire au 18 mm avec le flash intégré du D5500 sont « auréolées » d’une marque due au fait que le flash du D5500 accroche le bout de l’objectif. Je joins une photo pour l’exemple. Le phénomène disparaît a/c du 22 m/m J’ai du tant bien que faire recadrer toutes mes photos et jeter celles qui n’étaient pas recadrables. Je viens d »acheter en catastrophe un flash SB-500 histoire de réussir mes photos du réveillon du 31/12 et ne plus essuyer les quolibets de mes invités …. Et compte tenu de la hauteur du flash SB-500 sur la griffe, je n’ai plus ce genre de problème. QU’ON SE LE DISE !!! Bonnes Fêtes à toutes et tous et merci encore à JEAN-CHRISTOPHE pour ce super site

    • LESUISSE

      Bonjour et bonnes Fêtes de fin d’année. Voici donc la réponse officielle de NIKON EUROPE. Botter en touche et mettre cela sur le compte des vendeurs de la FNAC, Ok, pourquoi pas, il n’en demeure pas moins que’il y a un problème avec cette optique de 72mm et le flash intégré.. Quant à la FNAC elle n’a pas jusqu’à présent publié mon avis et na ‘a pas répondu

      Réponse Par Email (31/12/2015 11:49)

      Bonjour Monsieur,
      Merci pour l’envoi de cette nouvelle image.
      L’ombre de vos photos semble effectivement correspondre au phénomène indiqué dans la fiche en lien de mon précédent e-mail.
      Il aurait été préférable que votre revendeur vous informe de la possibilité d’ombre semblable avec cet objectif. D’autant que ces informations sont clairement indiquées dans le manuel de ce reflex.
      Je comprends votre déception et vous prie d’accepter toutes nos excuses pour le désagrément engendré.
      Ces informations sont également disponibles en page 320 du manuel en lien ci-dessous:
      http://download.nikonimglib.com/archive2/1bxlv00crEAI015i4oi3497CN462/D5500RM_(Fr)01.pdf
      Notre équipe du support technique Nikon est à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire.
      Je vous souhaite une bonne journée et une bonne et heureuse année 2016.
      Cordialement

      • Ce n’est pas un problème mais une limitation, comme en ont de nombreux couples boîtiers – objectifs de toutes les marques. Et je ne peux que confirmer ce que dit Nikon, c’est bien spécifié dans les spécifications techniques. Pour la prochaine fois, un léger recadrage en post-traitement permet d’éliminer l’effet et de récupérer la plupart des photos 🙂

        • LESUISSE

          Oui, ce n’est pas un problème pour un pro ou un amateur éclairé (qui connait parfaitement les limitations du pare soleil par exemple) . Mon propos était de souligner que les vendeurs TOP de la FNAC pourraient attirer l’attention du futur acheteur sur cette limitation, voire les inciter à acheter immédiatement un flash de type SB-500. Encore une fois, il est vrai que ce zoom fait 38% de plus en circonférence que le zoom proposé en kit. Allez, je vais essayer d’être très satisfait de mon achat équipé de son flash que je n’ai pas acheté à la FNAC pour la raison illustrée en image jointe. Comme le laisse supposer mon pseudo, je sais aussi faire preuve d’humour……SUISSE ! Merci encore pour conseils, réactivité et super vidéos techniques. Bonnes Fêtes et à l’année prochaine. 2015 va mourir….VIVE 2016 !

  • Photo Chris

    Bonsoir,
    j’ai fait l’acquisition du D5500 au mois d’octobre. C’est mon 1e reflex numérique, donc je n’ai pas de recul, mais j’en suis très content aussi bien en extérieur qu’en intérieur pour faire de la macro.
    Pour le moment, j’ai un vieux PC avec Linux, donc je viens tout juste de regarder plus en avant le format NEF pour pouvoir retoucher mes photos.
    J’utilise GIMP avec le module UFRAW pour dérawtiser les NEF. Quand j’ouvre mes NEF dans UFRAW, leur visuel est complètement différent de la version JPG sortie de l’appareil. Peut être que c’est normal. Il y a comme un voile sombre sur l’image. Je m’attendais à avoir une image ressemblant au JPEG avec tous les détails en plus. Surtout que j’ai visualisé ces mêmes NEF dans l’outil de retouche interne de l’appareil et l’image est « normale » comme le JPG.
    Est ce que cela vient du module UFRAW que j’utilise ?
    Pouvez vous m’aider ?
    Je vous remercie d’avance.
    Christophe

    • C’est parfaitement normal car le format NEF/RAW est un format non développé a l’inverse du JPG. Visionnez ceci : http://www.nikonpassion.com/raw-jpg-quel-format-fichier-choisir/
      Par ailleurs UFRaw n’est pas le meilleur module actuel, Darktable est un meilleur choix sous Linux.

      • Photo Chris

        Bonsoir,
        tout d’abord merci de votre réactivité.
        Est ce que je laisse mon post sur ce sujet ou je dois aller sur le sujet sur JPEG/RAW que vous avez posté ?
        Je commence à mieux cerné le format RAW. J’avais bien compris que le RAW permettait d’enregistrer plus d’informations sur une image (j’ai d’ailleurs configuré mon D5500 sur 14bits pour le RAW même si l’oeil humain est bien loin de tout cela). Par contre je pensais qu’au niveau visuel dans un logiciel, le RAW ressemblait quasiment au JPEG qu’on peut voir dans un visionneur et que la différence était la capacité du RAW pour des retouches plus avancées. Mais avec ce que j’ai pu voir dans UFRAW ou Darktable, quand je compare le RAW et le JPG d’une même image il y a une grosse différence (voir les 3 captures en pj). Ce qui veut dire que pour obtenir au minimum le même visuel que le JPG, il faut appliquer au RAW tout un tas d’opérations ? Est ce bien cela ?
        (d’ailleur je n’ai pas le même visuel du même RAW dans UFRAW et Darktable).

        Sinon, je ne vais pas encore repassé sur Windows (pb de budget) pour accéder à tous les logiciels star. Que me conseillez vous comme logiciels sur linux pour gérer les photos, les retoucher… Je connais déjà bien Gimp.

        Merci d’avance.
        Christophe

        • Pour que le RAW ait un rendu satisfaisant il faut bien évidemment lui appliquer des traitements puisque c’est un format brut. Cela se fait en quelques clics avec un logiciel approprié et ça fait toute la richesse de l’opération.

          Pour Linux voir les sujets dédiés ici : http://forum.nikonpassion.com/index.php?board=50.0

          • Photo Chris

            Bonsoir,
            bon je pense que j’ai une bonne base de travail entre les possibilités du RAW et aussi d’essayer de sortir des bons jpeg depuis l’appareil sans trop faire de manip en retouche par la suite. Je trouve que c’est motivant de faire les réglage appropriés directement sur l’appareil.
            Comme vous le dites dans la vidéo, cela dépend ce qu’on veut faire de la photo par la suite et le contexte de prise de vue.
            En tout cas merci d’avoir répondu à mes questions et bravo pour ce site très riche.

            Christophe

      • Patrick

        Bonjour
        Ou Rawtherapee.

  • Clmnt

    Bonjour,

    Débutant dans la photo, j’envisage d’acheter un Nikon D5500. Mais je suis un peu perdu dans le choix des objectifs. Mon usage sera plutôt classique, essentiellement des paysages, des portraits et des « photos de rue » (tourisme).

    J’envisage d’acheter le boîtier nu, et de l’équiper d’un Nikon 35 mm 1.8 G DX (puis, d’un Tamron AF 17-50mm F/2,8 XR Di II LD). Cela vous semble-t-il cohérent ? Notamment pour des paysages, le 35mm sera-t-il satisfaisant ? Et de manière générale, ne demandera-t-il pas « trop » de recul (dès lors que, sur un D5500, il donnera une focale équivalente à 50mm) ?

    Qu’est-ce qui serait, selon vous, le plus adapté ?

    Je vous remercie d’avance de votre réponse ! 🙂

    Clément

  • Valerie Vidal-michel

    Bonjour, J’ai fait l’acquisition d’un D5500 et souhaiterais m’équiper d’un objectif macro, que me conseillerez vous ? De plus j’ai vu qu’il y avait des flashs annulaires pour cette utilisation, est-ce vraiment nécessaire ? Merci de votre réponse.

    • Le Nikon 40mm DX Macro ou le 105mm Macro par exemple. Le flash est utile si vous manquez de lumière ou pour jouer avec la profondeur de champ.

  • Bonjour.
    Ce boîtier m’aurait bien tenté pour remplacer mon fidèle et increvable D80, mais je crois comprendre, à la lecture des spécifications sur le site du fabricant, que le flash intégré est incompatible comme master (seul usage que je fais du mien) pour piloter des flashs CLS (SB910 dans mon cas). J’ai mal compris où c’est bien une pingrerie (parce que même s’il est abordable, il a un coût certain) de la part de Nikon ?
    Merci 🙂

  • Mahieu

    Bonsoir,

    Je suis à la recherche de mon premier reflex nikon.
    J’ai vu le d5500 qui me plait bien, mais je me demande si le d5200ne serait pas suffisant et avec la différence de prix me permettre de m’acheter un objectif supplémentaire.
    Je souhaite faire de la photo lamda, mais aussi en intérieur et quelque fois peu d’éclairage.

    J’attend vos conseil.

    Merci

    • La photo lambda je ne sais pas trop ce que c’est 🙂 Le D5500 est un peu plus sensible que le D5200 quand la lumière manque. Il sera plus à l’aise et couplé à une focale fixe à ouverture f/1.8 tout ira bien.

  • Mathieu

    Je veux juste préciser que contrairement à ce qui est précisé dans l’article, ce

    n’est pas une grille des *tiers* qui s’affiche dans le viseur et le LCD, mais une grille des *quarts* :
    http://www.youtube.com/watch?v=SPAAbNDfTJ4

    Si quelqu’un sait pourquoi Nikon à fait ce choix (plutôt que les classiques tiers), je suis curieux de comprendre !

    • Rorophoto

      16/9 & 4/3 😉

  • ROTA

    je découvre votre rubrique, félicitations, beau travail.
    APS-C or not APS-C, je finis la carrière d’un D5100 qui m’avait permis d’entrer dans le monde du réflex numérique avec une certaine satisfaction. Avant, J’ai utilisé des hybrides après départ de l’univers argentique en full frame du Nikon FM, Mon hésitation ?
    Où retrouver les images magiques du à la gestion de la profondeur de champ ? Le D5500 paraît une bonne progression VS D5100, mais est-ce un bon choix vu ma préoccupation ? Le D7200, 2 fois plus cher m’ouvrira t’il plus de plaisir créatif, (sans prétention) ? Quand au D500 qui coûte une fortune et qui semble jouer l’arlésienne, c’est toujours de l’APS-C au même prix que du full Frame, dilemme !
    Je sais je parle beaucoup monnaie, mais quitte à casser sa tirelire, autant être sûr du résultat, et les échanges sont toujours appréciables surtout vu l’éloge de ce D5500.
    Merci à vous

  • Influenced

    Bonjour,

    Il est vrai que cet appareil m’intéresse au plus haut
    point, je compte en faire mon 1er usage, le seul bémol et j’aimerais
    avoir des explications a ce niveau là concerne cette phrase dans les
    limites du produit : « l’autofocus est uniquement compatible avec les
    objectifs AF-S à motorisation AF interne. »
    N’y connaissant rien,
    j’aimerais avoir des renseignements, a savoir : ces objectifs sont-ils
    plus chers que les autres, et avez vous des références sous la main ?
    (et pendant qu’on y est, avez vous des informations au niveau vidéo, le rendu est-il bien ?)

    Merci pour cet article et pour toutes réponses apportées.

    • Les objectifs doivent disposer d’une motorisation interne. Ils s’appellent AFS chez Nikon (tous les objectifs récents le sont) et selon les marques compatibles il faut vérifier la compatibilité un à un.

      • Influenced

        Bonjour,
        Dans l’offre d’achat que j’ai trouvé pour le Nikon D5500, un objectif est compris dedans :

        Objectif AF-P 18-55 VR

        La chose qui me gêne c’est qu’il n’est pas AF-S, et je ne trouve nul part de signification pour le P, j’aimerais savoir ce que cela signifie et si cela empêchera se boitier de fonctionner ?

      • Rorophoto

        ok pour l’ AF mais quand est il de la mise au point manuelle, avec la bague de l’objectif comme au siècle précédent 😉
        de même pour l’exposition.
        n résumé, l’appareil ne peut pas régler l’exposition ou la mise au point (AF) tout seul, mais est ce qu’il donne les informations pour le faire à la main?

  • cocagne

    Bonjour Jean Christophe
    Je viens de relire tes descriptions des 7200 et 5500, ton site est devenu un incontournable dans tout processus d’acquisition de matériel !
    Je suis en train de chercher une solution élégante pour doper en focale un Nikkor 200-400 F/4
    Un Nikon 1
    Un Apsc ( D’où mon billet ici)
    Un convertisseur 1,4
    Un D810 en recadrant, remplacement de mon D700 ( Que Je conserverais tant je m’entend bien avec )

    Ma question est:
    Le D5500 ne parait pas supporter la mise au point avec des focales de F/8, cela sera t il rédhibitoire avec l’usage avec un ajout de convertisseur?
    Ou bien comme avec les restrictions très ( trop? ) prudentes de Nikon sur l’usage des convertisseurs y aura t il simplement une perte de performance ?

    • Je penche plutôt pour le D7100 ou D7200 donc APS-C et rapport x1.5 ou le téléconvertisseur sur le D700. Le Nikon 1 est une solution « bricolage », le D810 en mode DX … bof, pourquoi avoir 36Mp si c’est pour s’en priver ?

      • cocagne

        Trois mois après ! Ma gestion de Disqus est déplorable !
        Merci pour ta réponse qui recoupe ce que mon correspondant dans ma boutique  » de trente ans » méme dit aussi sur le Nikon 1 qui de plus parait un peu oublié par les grands chefs.
        Effectivement le 810 est un tel appareil que ce serait du gâchis de ne s’y intéresser que pour sa définition.

  • Khraggg dit la Chouette

    Salut, je viens de recevoir mon nikon d5500 je vais lire vos tutoriels que j’ai téléchargé pour devenir un bon 😀

  • Yoyo14

    Bonjour
    Je viens d’acquérir le d5500. J’ai lu dans tous les commentaires que l’on peut utiliser l’écran tactile pour choisir le collimateur lorsqu’on utilise le viseur mais ça ne fonctionne pas sur mon appareil. Y a-t-il une manip à faire dans le menu ou autre?
    Merci par avance de votre aide

  • Jean Paul Fournier

    Bonjour, il ne faut pas regretter le module GPS du 5300, c’est une catastrophe ça ne marche presque jamais, il faut mettre à jour un fichier toutes les deux semaines, et malgré ça je crois qu’il n’a réussi à accrocher les satellites que sur 3 photos parmi un millier. C’est ce qui m’avait décidé à faire le pas, je suis très déçu mais pas de l’appareil qui est vraiment très agréable quoiqu’un peu compliqué si on ne l’utilise pas régulièrement.

  • Sim Pic

    Bonjour Jean Christophe. Tout d’abord, Bravo pour ce superbe site, je l’adore.

    Je dispose d’un Nikon D5500 depuis peu. Cela fait quelque temps que je cherche sur internet, mais je ne trouve pas ; je voulais savoir comment faire des vidéos au ralentit, ou quel logiciel utiliser ? Il était dit que c’était possible d’en faire. Mais je ne sais vraiment pas comment.

    Merci beaucoup de la future réponse.